Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 20 Septembre 2017

Yémen:Les forces soutenues par l'Arabie saoudite reprennent une base militaire clé près de la mer Rouge

Les forces gouvernementales yéménites, appuyées par l'Arabie saoudite, ont repris lundi le contrôle d'une base militaire clé près de la mer Rouge, dans le gouvernorat de Taïz, après quatre jours de combats acharnés, a déclaré un officier à Xinhua.
"Les forces armées, appuyées par la coalition menée par l'Arabie saoudite, ont réussi à reprendre la base militaire d'Omari et à chasser les forces pro-houthistes des environs, au terme de violents combats et de plusieurs frappes aériennes", a précisé un officier de l'armée locale sous couvert d'anonymat.
Dans le même temps, des hélicoptères et des navires de guerre de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite ont violemment bombardé les positions des Houthis, appuyés par l'Iran, dans et autour du port de Mocha, selon un officier du renseignement rattaché au 4e Commandement régional.
Des centaines de nouvelles recrues de l'armée yéménite, fraichement formées et soutenues par les troupes des Emirats arabes unis, se sont également déployées lundi depuis le gouvernorat d'Aden, pour sécuriser la côte qui s'étend entre Dhubab, Mocha et le détroit de Bab el-Mandeb contre les forces houthistes.
Les violents combats qui ont éclaté vendredi soir ont pour le moment tué 71 rebelles Houthis et 35 soldats des forces gouvernementales, selon des responsables médicaux.
La situation économique et politique n'a cessé de se dégrader au Yémen depuis mars 2015, lorsque la guerre a éclaté entre les Houthis, un groupe chiite soutenu par l'ancien président Ali Abdullah Saleh, et le gouvernement yéménite, soutenu par l'Arabie saoudite et la coalition de pays arabes qu'elle dirige.
A ce jour, la guerre civile a coûté la vie à plus de 10 000 personnes, essentiellement des civils ; elle en a blessé plus de 35 000 autres, et a conduit au déplacement de quelque deux millions de personnes, selon les organisations humanitaires.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Le montant de la masse monétaire dans le circuit informel est surévalué, selon Ferhat Aït Ali (VIDEO)

Pour l'économiste Ferhat Aït Ali, le montant de la masse monétaire circulant dans les circuits informels ou thésaurisée est ''surévalué''. Au mieux, il ne s'agit que de 40 milliards de dinars, ''c'est ce que nous avons dans nos poches actuellement''.

Algérie-Emploi - "Les besoins du marché prennent l’ascenseur, les formations prennent l’escalier" - Mohamed Ali Deyahi (BIT) – Audio-

  Mohamed Ali Deyahi, Directeur Régional Afrique du Nord du Bureau International du Travail (BIT) a fait le constat ce mercredi  sur Radio M d’une évolution «préoccupante » du chômage des jeunes en Algérie qui atteint les 29% en 2017 contre 24% en 2016. La grande faille est dans l'écart entre le marché de l'emploi et la formation.

Tunisie: L'homme d’affaires Slim Riahi interdit de voyager (juge)

Une décision d’interdiction de voyage a été émise mardi par le juge d’instruction près le pôle judiciaire financier contre le président de l’Union patriotique libre (UPL) et homme d’affaires Slim Riahi, a annoncé mercredi le porte-parole du pôle financier, Sofiène Selliti.