Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Novembre 2017

Yémen:Les forces soutenues par l'Arabie saoudite reprennent une base militaire clé près de la mer Rouge

Les forces gouvernementales yéménites, appuyées par l'Arabie saoudite, ont repris lundi le contrôle d'une base militaire clé près de la mer Rouge, dans le gouvernorat de Taïz, après quatre jours de combats acharnés, a déclaré un officier à Xinhua.
"Les forces armées, appuyées par la coalition menée par l'Arabie saoudite, ont réussi à reprendre la base militaire d'Omari et à chasser les forces pro-houthistes des environs, au terme de violents combats et de plusieurs frappes aériennes", a précisé un officier de l'armée locale sous couvert d'anonymat.
Dans le même temps, des hélicoptères et des navires de guerre de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite ont violemment bombardé les positions des Houthis, appuyés par l'Iran, dans et autour du port de Mocha, selon un officier du renseignement rattaché au 4e Commandement régional.
Des centaines de nouvelles recrues de l'armée yéménite, fraichement formées et soutenues par les troupes des Emirats arabes unis, se sont également déployées lundi depuis le gouvernorat d'Aden, pour sécuriser la côte qui s'étend entre Dhubab, Mocha et le détroit de Bab el-Mandeb contre les forces houthistes.
Les violents combats qui ont éclaté vendredi soir ont pour le moment tué 71 rebelles Houthis et 35 soldats des forces gouvernementales, selon des responsables médicaux.
La situation économique et politique n'a cessé de se dégrader au Yémen depuis mars 2015, lorsque la guerre a éclaté entre les Houthis, un groupe chiite soutenu par l'ancien président Ali Abdullah Saleh, et le gouvernement yéménite, soutenu par l'Arabie saoudite et la coalition de pays arabes qu'elle dirige.
A ce jour, la guerre civile a coûté la vie à plus de 10 000 personnes, essentiellement des civils ; elle en a blessé plus de 35 000 autres, et a conduit au déplacement de quelque deux millions de personnes, selon les organisations humanitaires.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

Béjaïa-Elections locales - Les bureaux de vote ont été saccagés dans la commune de Boudjelil

Les bureaux de vote ont été investis par des citoyens en colère qui accusent l’administration locale de parti pris en faveur de la liste du Rassemblement national démocratique (RND), conduite par l’ancien journaliste de la chaîne 3 de la radio nationale Djamel Benamara.

Algérie - Elections locales- « Rani Za3fan » et « Solta Hagara » s’invitent aux bureaux de vote

Des photos et des vidéos sur ce phénomène prises à l’intérieur de bureaux de vote par des électeurs et des encadreurs des élections locales circulent sur les réseaux sociaux. La page facebook du chanteur Lotfi DK a publié une partie de ces photos.

Elections locales- Le taux de participation aurait atteint à 14 H 19,10% pour les APW et 19.76% pour les APC (mise à jour)

Plus tôt dans la journée, le ministre de l’Intérieur avait annoncé que le taux de participation avait atteint à 11 heures 6,8 % pour les Assemblées populaires de wilayas (APW) et 7,05 % pour les Assemblées populaires communales (APC).