Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 26 Mars 2017

Yémen:Les forces soutenues par l'Arabie saoudite reprennent une base militaire clé près de la mer Rouge

Les forces gouvernementales yéménites, appuyées par l'Arabie saoudite, ont repris lundi le contrôle d'une base militaire clé près de la mer Rouge, dans le gouvernorat de Taïz, après quatre jours de combats acharnés, a déclaré un officier à Xinhua.
"Les forces armées, appuyées par la coalition menée par l'Arabie saoudite, ont réussi à reprendre la base militaire d'Omari et à chasser les forces pro-houthistes des environs, au terme de violents combats et de plusieurs frappes aériennes", a précisé un officier de l'armée locale sous couvert d'anonymat.
Dans le même temps, des hélicoptères et des navires de guerre de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite ont violemment bombardé les positions des Houthis, appuyés par l'Iran, dans et autour du port de Mocha, selon un officier du renseignement rattaché au 4e Commandement régional.
Des centaines de nouvelles recrues de l'armée yéménite, fraichement formées et soutenues par les troupes des Emirats arabes unis, se sont également déployées lundi depuis le gouvernorat d'Aden, pour sécuriser la côte qui s'étend entre Dhubab, Mocha et le détroit de Bab el-Mandeb contre les forces houthistes.
Les violents combats qui ont éclaté vendredi soir ont pour le moment tué 71 rebelles Houthis et 35 soldats des forces gouvernementales, selon des responsables médicaux.
La situation économique et politique n'a cessé de se dégrader au Yémen depuis mars 2015, lorsque la guerre a éclaté entre les Houthis, un groupe chiite soutenu par l'ancien président Ali Abdullah Saleh, et le gouvernement yéménite, soutenu par l'Arabie saoudite et la coalition de pays arabes qu'elle dirige.
A ce jour, la guerre civile a coûté la vie à plus de 10 000 personnes, essentiellement des civils ; elle en a blessé plus de 35 000 autres, et a conduit au déplacement de quelque deux millions de personnes, selon les organisations humanitaires.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Accord Opep-Non Opep: "l'Algérie a pleinement respecté son engagement de réduire sa production"

  L'Algérie a respecté "pleinement" ses  engagements de réduction de la production pétrolière dans le cadre de  l'accord de Vienne entre les pays membres et non membres de l'Organisation  des pays exportateurs de pétrole (Opep), a souligné samedi au Koweït le  ministre de l'Energie Noureddine Boutarfa.

L’interdiction des ordinateurs et tablettes en cabine décidée par Londres écœure les Tunisiens

  La décision des autorités britanniques de suivre la voie de Trump et d'interdire en cabine les ordinateurs et les tablettes sur les vols en provenance de Tunisie écœure les tunisiens. L'ambassadrice britannique a été convoquée au ministère des affaires étrangères.

Air Algérie - Le vol Alger-Istanbul fait demi-tour, les passagers repartent dans un autre avion

L'avion qui devrait assurer hier soir un vol à destination d'Istanbul à partir d'Alger, a dû être remplacé après avoir fait demi-tour en raison d'un problème technique, a indiqué Air Algérie  dans un communiqué.