Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Janvier 2017

Un groupe palestinien inconnu revendique l'attaque de Jérusalem

Un groupe palestinien inconnu a revendiqué lundi l'attaque au camion bélier qui a tué quatre soldats israéliens dimanche à Jérusalem.
Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a attribué dimanche cette attaque à l'Etat islamique (EI), bien que l'organisation djihadiste n'ait pas de présence connue en Cisjordanie, et son ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, l'a comparée aux attentats de Nice et Berlin.
Dans le message de revendication en arabe diffusé sur les réseaux sociaux, les "Groupes du martyr Baha Eleyan" disent cependant être constitués exclusivement de Palestiniens qui n'ont "aucune relation en dehors de la Palestine".
"Ce n'est pas la première opération menée par nos groupes et elle sera suivie par une multitude d'autres opérations pour défendre notre Jérusalem et venger nos martyrs et nos détenus", dit le texte.
Reuters n'a pas été en mesure d'authentifier cette revendication.
Le nom "Baha Eleyan" pourrait se référer à un jeune Palestinien qui a été tué au début de la vague de violences, notamment des attaques au couteau, qui ont entraîné la mort de 231 Palestiniens, 37 Israéliens et deux Américains depuis octobre 2015.
Dans un message publié sur sa page Facebook avant sa mort, le jeune homme avait émis le souhait que les groupes armés palestiniens ne s'attribuent pas son "martyre" en expliquant qu'il allait mourir "pour cette terre, pas pour eux".
L'attribution de l'attaque menée dimanche à Jérusalem à l'EI a laissé perplexes la plupart des experts israéliens de la sécurité.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

L’Algérie entre dans sa 4e année de déficit budgétaire et extérieur. Que redoutez vous en 2017 ?

Vidéos

Algérie:"Il faut une stratégie globale pour développer le contenu en ligne"-Younes Grar

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Au « moins disant» décide le gouvernement pour le « Big Deal » de l’électricité solaire

Le décret qui fixe les conditions d'appel d'offres national et international pour la production et la distribution de 4.000 mégawatts d'électricité d’origine solaire a été adopté ce mercredi. Appel d’offres hors gabarit.

Pétrole - Un responsable russe voit l'accord avec l'Opep durer des années

Kirill Dmitriev, un responsable russe qui, le premier, avait prédit que la Russie et l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) allaient être capables de s'entendre sur une réduction de la production de pétrole, a déclaré jeudi que cette coopération pourrait durer des années.

Le consentement des Algériens à l’impôt au cœur de la fin de vie politique de la rente

La chronique hebdomadaire de El Kadi Ihsane sur El Watan s’attaque cette semaine à un thème fort de ce début de l’année 2017, la relation des Algériens à l’impôt. Moment charnière capital.