Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

La ville de Tanger abritera, du 10 au 12 mai prochain, le congrès de la technologie et de l’innovation “CyFy Africa”.
Cet événement intervient alors que le monde entier assiste à la véritable révolution technologique que connaît le continent africain, qui est devenu, au fil des années et à travers l’innovation et la recherche continue, un acteur de référence dans ce secteur.

MAP

 

Donald Trump a invité Vladimir Poutine aux Etats-Unis lors d'une conversation téléphonique entre le président américain et son homologue russe, rapporte l'agence de presse RIA Novosti citant le ministère russe des Affaires étrangères, vendredi.
Rapportant les propos du ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, l'agence précise que Donald Trump a plusieurs fois abordé la question de cette invitation lors de son entretien avec Poutine.
Le président américain a également indiqué qu'il serait ravi d'effectuer une visite en Russie, précise RIA.
En revanche, Sergueï Lavrov a précisé que la Russie ne proposerait pas d'abriter une rencontre entre Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.
Le chef de la diplomatie russe s'est dit convaincu que Trump et Poutine ne souhaitaient pas une confrontation militaire entre leurs pays respectifs après les frappes occidentales en Syrie.
Lavrov a précisé que Moscou avait indiqué aux Occidentaux quelles régions constituaient à ses yeux des "lignes rouges" en Syrie et que celles-ci avaient été respectées.
Le ministre a jugé que les bombardements menés par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne mettaient fin à la retenue morale de la Russie pour livrer des systèmes antimissiles S-300 au régime de Bachar al Assad.

Reuters

Le ministre des Ressources en Eau, Hocine Necib a affirmé jeudi à Alger que le taux de remplissage des barrages a atteint 66%, soit 4,5 milliards m3.
Dans une déclaration à la presse en marge de la séance plénière consacrée aux questions orales à l'Assemblée populaire nationale (APN) présidée par Said Bouhadja présidant de l'APN, en présence du ministre des Relations avec le Parlement Mahdjoub Bedda, M. Necib a indiqué que le taux de remplissage des barrages a atteint 66% jusqu'à avril 2018, soit 4,5 milliards m3, permettant au secteur une gestion confortable sur plus d'une année.
Le secteur a enregistré une remobilisation des nappes phréatiques au nord et au niveau des hauts plateaux estimée à plus de 200 nappes, grâce aux récentes précipitations, permettant de répondre aux besoins du pays en matière d'eau potable et d'irrigation.
Concernant la distribution d'eau potable, le ministre a indiqué que "l'année 2017 était une année exceptionnelle en terme de température, induisant une instabilité en matière de distribution d'eau potable à travers 30 wilayas à des niveaux différents, selon un bilan effectué par le secteur.
M.Necib a fait état de l'établissement d'une feuille de route visant la généralisation de la distribution quotidienne, outre la maitrise de l'instabilité enregistré dans 592 communes à travers 30 wilayas.
Outre son renforcement par une enveloppe financière d'un montant de 31 milliards Da afin de financer le programme complémentaire d'investissement qui a été établi en coordination avec le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales ainsi que les walis, le secteur a lancé, depuis octobre dernier, plusieurs opérations d'investissements, a précisé le ministre.
"Les procédures qui ont été prises visant l'amélioration du rendement dans le service public nous rendent optimiste par rapport à la saison estivale".
S'agissant de la situation de la gestion du secteur, le ministre a indiqué que 360 communes connaissant un déficit en matière d'alimentation en eau durant l'année dernière bénéficieront d'une distribution quotidienne durant le premier semestre en cours, alors que 220 communes bénéficieront de cette même opération durant le deuxième semestre de l'année en cours.
Cette opération s'inscrit dans le cadre de l'objectif tracé visant l'amélioration de l'alimentation en eau potable au niveau de 30 wilaya pour laquelle l'Etat a consacré le budget nécessaire.
Il a assuré que le secteur veille à garantir une meilleur qualité d'eau qui est considéré comme "priorité extrême" puisqu'elle est liée directement à la santé du citoyen.
"Il y'a une organisation et un suivi permanant notamment en matière de prévention contre les maladies transmissibles via les eaux puisque aucun cas n'a été enregistré et nous sommes très satisfait de ces résultats", a-t-il révélé.

APS

La grève avec présence sur les lieux des agents des établissements de la radio et de la télévision tunisiennes prévue les 20, 21 et 22 avril vient d’être reportée au 3, 4 et 5 mai prochain, selon deux communiqués du ministère des Affaires sociales et du Syndicat général de l’information.
Cette décision intervient à l’issue de la réunion de la commission centrale de réconciliation, en présence du directeur général de l’inspection du travail et de la réconciliation au ministère des Affaires sociales, Fouad Ben Abdallah, le secrétaire général adjoint à l’Union générale tunisienne du travail, Samir Cheffi, le président directeur général de l’établissement de la radio nationale, Abderrazek Tabib et des représentants du Syndicat général de l’information et du syndicat de la radio.
Le syndicat de l’information relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) avait annoncé, le 7 avril dernier, que les établissements de la radio et de la télévision tunisiennes observeront les 20, 21 et 22 avril une grève générale avec présence sur les lieux du travail.
La décision a été prise en signe de protestation contre “la politique d’atermoiement et l’indifférence affichée vis-à-vis des revendications des professionnels du secteur”.
Le syndicat regrette la non satisfaction des réclamations contenues dans les différentes motions professionnelles dont celle publiée le 26 février dernier.
Pour l’essentiel, les employés demandent la création d’une loi relative à l’audiovisuel et la mobilisation des budgets nécessaires au bon fonctionnement des deux institutions.
Ils exigent le versement d’un budget complémentaire à l’occasion des élections municipales et le renforcement des unités régionales de la radio et la télévision nationales en les dotant des équipements et des ressources humaines nécessaires.
Le versement des indemnités des agents au titre de 2017 et 2018 et l’application des accords conclus au sujet des années de travail temporaire et des diplômes universitaires, figurent, également, parmi les revendications. Il s’agit, aussi de régulariser la situation précaire de certains employés, d’attribuer les promotions bloquées depuis des années, de hâter l’application de l’accord trouvé autour de l’organigramme de la télévision et de suspendre la réforme proposée par la direction de la radio nationale.

TAP

Trois mémorandums d’entente (MoU) dans les domaines de l’efficacité énergétique, de la promotion des échanges commerciaux et du financement des porteurs de projets innovants ont été signés entre des partenaires marocains et américains, dans le cadre de la 4ème édition du Forum commercial USA-Maroc (US-Morocco Trade Forum), qui s’est tenu jeudi à Washington.
Le US-Morocco Trade Forum, vise à promouvoir les liens commerciaux entre les deux pays en explorant les nombreuses opportunités commerciales qu’offrent le Royaume et les entreprises marocaines fortement présentes sur le continent africain.

MAP

 

Le ministère syrien des Affaires étrangères a rendu à la France la médaille de la Légion d'honneur qu'elle avait décernée en 2001 au président syrien Bachar al-Assad, selon le service de presse de la présidence syrienne.
Le ministère a retourné la plus prestigieuse décoration française par l'intermédiaire de l'ambassade de Roumanie à Damas, a précisé le service de presse.
L'ancien président français Jacques Chirac avait décoré Bachar al-Assad de la grand-croix de la Légion d'honneur - le plus haut échelon de cette décoration - peu après son accession au pouvoir en 2001.
D'après le service de presse de la présidence syrienne, M. Assad ne juge pas honorable de conserver une médaille remise par un pays subordonné aux Etats-Unis, soutenant les groupes terroristes, et ayant récemment attaqué la Syrie.
Il a ajouté que cette décision avait été prise suite à la participation de la France à la récente attaque de missiles dirigée par les Etats-Unis contre la Syrie.
"Le temps du colonialisme et de l'esclavage est révolu, et les Syriens qui ont soutenu l'armée syrienne pendant sept ans dans son combat contre le terrorisme ne seront pas intimidés par des politiques dangereuses et puériles", a déclaré le bureau de la présidence.
Le 17 avril, peu après avoir lancé des frappes en Syrie, la présidence française avait annoncé qu'elle envisageait de retirer la Légion d'honneur à Bachar al-Assad, suite à des allégations d'utilisation d'armes chimiques par les forces syriennes le 7 avril dans le district de Douma, près de Damas.

Xinhua

La société indonésienne du pétrole "Pertamina internasional EP" se lancera en mai prochain dans le forage de 20 puits pétroliers, dans le cadre du partenariat avec Sonatrach, a-t-on appris de la présidente de Pertamina en Algérie.
Ce forage, qui sera effectué au champ pétrolier "Amlan Kathla" à Hassi Berkine, prévoit d'accroitre la production de 30.000 barils de pétrole brut/jour, a indiqué.
Maria Mellia dans une déclaration à l’APS en marge de l’exposition scientifique "Expo Sciences 3" organisé dans le cadre des onzièmes Journées scientifiques et techniques (JST) de Sonatrach qui se poursuivent à Oran.
La société Pertamina activant dans le cadre du partenariat avec Sonatrach produit, au niveau de trois: champs Menzel Lajment sud et est et Ourhoud, 18.000 b/j de pétrole brut, selon sa resposnable qui a souligné "notre objectif est la production et il est possible qu’il y’aura d’autres projets en Algérie à long terme".
La société indonésienne Pertamina participe aux JST de Sonatrach depuis 2013 en exposant ses services et prestations et en développant son partenariat.

APS

Le secrétaire général de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), Nourredine Taboubi a présidé, jeudi, l’ouverture du 24e congrès ordinaire de l’union régionale du travail à Gabès qui se tient sous le signe “Unité syndicale, justice sociale” en présence de membres du bureau exécutif de l’organisation syndicale et d’un grand nombre de syndicalistes de la région de Gabès et autres gouvernorats.
Taboubi a évoqué, dans l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion, le dossier de l’éducation et les efforts que l’UGTT déploie pour trouver une solution à la crise que connait le secteur de l’enseignement secondaire, affirmant qu’il n’y aura pas d’année blanche et que l’UGTT s’engage à faire réussir l’année scolaire “coûte que coûte”.
Il a ajouté que l’organisation syndicale fait confiance aux éducateurs et se tiendra toujours à leurs côtés, affirmant son engagement à trouver des solutions radicales qui préservent leur dignité et son refus de toutes les tentatives
visant à diaboliser l’éducateur et à monter les élèves et le peuple tunisien contre lui.
Le responsable syndical a ajouté que l’Union représente une “force constructive et une dynamique positive et non pas une force destructrice comme s’attèlent certains à le faire croire”.
Il existe, a-t-il dit, de grandes divergences sur les orientations fondamentales du pays”, soulignant que l’Union était claire dans sa position lorsqu’il s’est avéré nécessaire d’injecter du sang neuf dans l’équipe gouvernementale.
Taboubi a, d’autre part, déclaré que le pays a, aujourd’hui, besoin de nouveaux responsables qui sont capables de dire la vérité au peuple, estimant que les salariés et les travailleurs manuels subissent les conséquences des décisions douloureuses prises par le gouvernement, estimant qu’il était plus judicieux de prendre des mesures pour renforcer la lutte contre la contrebande.
Il a exprimé la volonté de l’UGTT de réformer les entreprises publiques et d’accroître leur compétitivité, soulignant que la cession du secteur public est une ligne rouge, appelant à la nécessité d’examiner la situation de ces institutions au cas par cas pour trouver des solutions efficaces à même de résoudre les problèmes auxquels elles sont confrontées.
Le 24 ème congrès de l’union régionale du Travail à Gabès se tient dans une conjoncture marquée selon les syndicalistes de la région par une multiplicité des dossiers brûlants dans la région qui nécessitent une intervention rapide. Il s’agit, notamment, des dossiers de l’environnement, de la santé, de l’infrastructure, du chômage et du manque flagrant de médecins spécialistes, outre les projets non réalisés.

TAP

La 2è édition du Mpay Forum Africa se tiendra le 3 mai prochain à Casablanca sur le thème « Digitalisation des moyens de paiement, quelle stratégie adoptée ? ».
Fort du succès de la première édition, le Mpay Forum se veut “un creuset de réflexion sur les nouvelles technologies de paiement, de banque, et leur impact social et sociétal sur la population”.

MAP

 

Des tirs de roquettes ont endommagé jeudi un avion et un hall d'arrivée de l'aéroport Mitiga de Tripoli, a annoncé le représentant d'une milice, alors que l'ambassadrice française et un émissaire de l'Onu étaient en visite dans la capitale libyenne.
Ces attaques n'ont fait aucun blessé, a affirmé un porte-parole des Forces spéciales Rada, une milice qui fait office d'unité anti-criminalité et antiterroriste du gouvernement et qui contrôle l'aéroport de Mitiga.
Mitiga est à l'origine une base aérienne militaire proche du centre de Tripoli mais elle accueille tous les vols commerciaux depuis que l'aéroport international a été partiellement détruit par des combats en 2014.
L'ambassadrice française Brigitte Curmi et l'émissaire des Nations unies Ghassan Salamé se trouvaient jeudi à Tripoli pour des réunions distinctes avec des représentants du gouvernement.
Aucune communication n'a été effectuée par les services respectifs de Curmi et Salamé, dont on ne sait à quel moment ils ont atterri à l'aéroport de Mitiga.
Les affrontements sont fréquents à Tripoli, contrôlée par des milices depuis le soulèvement contre Mouammar Khadafi, tué en octobre 2011.
Le gouvernement reconnu par la communauté internationale, qui affirme avoir stabilisé la ville, peine à convaincre les missions diplomatiques de revenir dans la capitale libyenne alors que la majorité d'entre elles sont parties en 2014.

Reuters

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Le groupe Sonatrach sollicité par l’Irak pour développer un champ pétrolier

  Il  a été question, également, lors de cette entrevue de la possibilité d’une participation de Sonelgaz et de Naftal à l’extension du réseau de transport de gaz en Irak.

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché.