Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 25 Avril 2018

Tunisie: Le système de pouvoir mis en place par Nidaa Tounes et Ennahdha a échoué et le document de Carthage est désormais caduc" (PR)

Le secrétaire général du parti républicain Issam Chabbi a estimé que la Tunisie “passe par un crise politique aigue” et le pouvoir des deux parties Ennahda et Nidaa Tounes instauré depuis 2014 “a échoué”.
“La réunion des signataires du document de Carthage a été une tentative de partager l’échec entre toutes les parties et ce document est désormais caduc”, a déclaré le dirigeant du parti républicain à l’agence TAP samedi en marge des travaux de la première session du conseil national du parti organisée durant deux jours à Hammamet.
Il a estimé qu’il est temps “de changer les politiciens qui ont échoué à diriger le pays sans que cela signifie un changement du régime politique ou du système électoral”.
“Le temps imparti au système instauré en 2014 a pris fin et ce système composé de la présidence de la république, de la présidence du gouvernement et de la majorité parlementaire des blocs du Nida et Ennahdha a échoué et doit assumer la responsabilité de cet échec”, a-t-il martelé.
Pour Issam Chabbi “il importe désormais de trouver une alternative radicale loin des fracas médiatiques et des cadres creux (en allusion au document de Carthage), qui puisse respecter la volonté des électeurs et le mandat électoral”.
Il a annoncé à cet égard que son parti lancera de Hammamet une initiative à destination de toutes les forces nationales “pour s’accorder sur une alternative préparant la Tunisie au changement dans un an et demi, entérinée par les urnes”.
“Le pays a besoin d’un gouvernement œuvrant à préserver les grands équilibres, assurant les fondamentaux économiques, la sécurité, la paix sociale et l’expédition des affaires du pays jusqu’aux élections de 2019”, a estimé Issam Chabbi.
Le secrétaire du parti républicain a indiqué que le “pays a besoin d’un gouvernement non concerné par les échéances électorales, composé de technocrates et capable de garantir les objectifs fondamentaux et les grands équilibres avant les élections.
Chabbi a précisé par ailleurs que le conseil national de son parti planchera sur “l’alternative possible au système en crise mis en place”, estimant qu’on ne “peut attendre quoi que ce soit d’un système en une année après avoir échoué à atteindre ses objectifs en quatre ans”.
“Le peuple tunisien est excédé de la politique du gain du temps et de la formation des gouvernements à répétition et il faut reconnaître que la problématique réelle réside dans les politiciens qui ont échoué dans la gestion de cette étape”, a-t-il souligné, tout en rejetant l’appel au changement du régime politique.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La cour des comptes se chargera de la certification des comptes de l’Etat

  La cour des comptes se dotera d’une nouvelle fonction qui est la certification des comptes de l’Etat. Cette prérogative figure parmi les amendements de la loi organique de la loi de finance », a déclaré Abdelkader Benmarouf, président de la cour des comptes d’Algérie en marge du séminaire de clôture du jumelage entre l’Algérie et l’Union européenne pour le renforcement...

La hausse conjoncturelle des prix du pétrole et l’optimisme béat de l’Algérie

  L’optimisme de l’Algérie ne tient pas route parce que les arguments avancés par nombre d’expert à travers le monde font état d’une hausse conjoncturelle, même si la remontée en surface des fondamentaux laisse penser le contraire. La tendance haussière actuelle des prix du pétrole est-elle durable ? C’est le souhait de l’Algérie et c’est le pronostic fait par Mourad Preure.  Le PDG...

Pétrole: Sonatrach a réalisé un premier forage au Niger

  Outre Sonatrach, le Britannique Savannah Petroleum et le Chinois CNPC sont également présents au Niger.Sonatrach a foré son premier puits au Niger, a affirmé mardi 24 avril le PDG de la compagnie qui avait précédemment annoncé la découverte d’un gisement pétrolier dans le pays voisin.Le forage a été réalisé, selon des déclarations de M. Ould Kaddour rapportées par l’APS, par...