Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018

Algérie: Le présalaire des apprentis pris en charge partiellement par l’Etat à partir de 2018

Le ministre de la Formation et de l'enseignement professionnels, Mohamed Mebarki a annoncé, lundi à Blida, que l'Etat prendra en charge à partir de l'année en cours le versement d'une partie du présalaire des apprentis, la partie restante étant prise en charge par les entreprises économiques.
Intervenant lors des travaux d'une journée d'étude sur "Les voies de promouvoir l'apprentissage et la formation continue au niveau des entreprises économiques", M. Mebarki a précisé que le Fonds national de développement de l'apprentissage et de la formation continue (FNAC) prendra en charge, à partir de 2018, le versement d'une partie du présalaire des apprentis, conformément à l'arrêté interministériel du 9 avril 2017 fixant la nomenclature des recettes et des dépenses imputables.
Dans ce contexte, il a indiqué que son département veut booster le mode de formation par apprentissage pour répondre aux besoins des entreprises économiques en main d'oeuvre, en assurant à l'horizon 2019 la formation de plus de 70% du nombre global des stagiaires à travers l'apprentissage et 30% en mode de formation résidentielle.
A cet effet, un plan d'action a été élaboré pour les trois prochaines années consistant en la prise en charge par le FNAC de la formation pédagogique de 4.000 formateurs en apprentissage et l'impression de plus 400.000 livres et contrats d'apprentissage et l'octroi d'équipements au profit de près de 20.000 apprentis en formation dans des filières prioritaires.
Dans son allocution, M. Mebarki a passé en revue les dispositions juridiques et financières arrêtés par l'Etat pour développer ce mode de formation qui a permis d'augmenter le nombre des stagiaires bénéficiant d'une formation par apprentissage de 40.000 durant les années 80 et 90 à 300.000 stagiaires en 2017.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial. 

Algérie : Des stations de péage de l’autoroute est-ouest seront livrées en octobre prochain

    Le gouvernement a réservé une rallonge financière pour la prise en charge des travaux supplémentaires du projet de l’accès entre Mascara et l’autoroute est-ouest.

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.