Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

Algérie: La production du complexe gazier de Tiguentourine en hausse à près de 9 milliards m3 en 2017

La production du complexe gazier de Tiguentourine (Iliizi) a augmenté à 8,8 milliards de m3 en 2017, a indiqué mardi le directeur de l'association Sonatrach-British Petroleum (Grande-Bretagne) et Statoil (Norvège), M. Salim Djettou.
La moyenne de production quotidienne de ce complexe, qui est opéré par l’association Sonatrach-BP-Statoil, oscille entre 22 et 23 millions de m3/jour, a précisé le même responsable à la presse en marge de la visite qu'effectue le P-dg de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, à ce complexe lequel avait été la cible d'une attaque terroriste le 16 janvier 2013.
Ainsi, ce complexe gazier a quasiment retrouvé sa capacité initiale de production de 9 milliards de m3 de gaz/an qu'il assurait avant l'attaque terroriste perpétrée il y a cinq années jour pour jour.
Pour rappel, le groupe Sonatrach avait signé en décembre dernier à Alger avec BP et Statoil un avenant au contrat gazier d'In Amenas afin d'accroître les réserves du périmètre d'In Amenas situé dans le bassin d’Illizi.
Les trois contractants avaient ainsi convenu de nouvelles opportunités d’accroissement de réserves au niveau du périmètre d’In Amenas, à travers un potentiel additionnel de l’ordre de 11 milliards de m3/an de gaz, moyennant la mise en oeuvre d’un programme d’investissement supplémentaire pour un montant supérieur à 500 millions de dollars.
Ce programme d’investissement, qui comporte notamment le forage de nouveaux puits de développement, un sismique 3D et un projet de compression, permettra de maintenir un niveau de production commerciale du gisement de Tiguentourine au-delà de 2035.
La date de signature du contrat initial a eu lieu en 1998 alors que la première mise en production date de 2006.
A ce jour, il a été réalisé notamment un centre de traitement principal composé de 3 trains identiques, d'une station de compression du gaz produit comprenant trois turbocompresseurs ainsi que 63 puits forés.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

Condor annonce sa participation pour la troisième année consécutive au MWC 2018

Condor fera découvrir aux visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone son nouveau Smartphone Allure M2.  

Bouteflika prêche une "conduite patriotique économique offensive, loin du protectionnisme stérilisant"

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé samedi à une "conduite patriotique économique offensive" en vue de moderniser l'industrie locale et conforter les entreprises publiques et privées.