Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 16 Janvier 2018

  •   Agences
  • samedi 16 décembre 2017 11:28

Maroc: Plus de 1.444 anomalies relevées à la bourse de Casablanca en 2016

 

Sur un total de 250 séances de cotation à la Bourse de Casablanca, 1.444 anomalies ont été relevées, indique le rapport annuel 2016 de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), selon laquelle 12 dossiers ont été soumis pour analyses approfondies et 4 autres feront l'objet d'une enquête.
Au total, l'AMMC a consigné dans son dernier rapport des sanctions à hauteur de 469.000 dirhams. Il s'agit de sanctions administratives prononcées à l’encontre de :
2 sociétés de bourse (Crédit du Maroc Capital, MENA CP) pour retard de transmission de la liasse fiscale ;
6 banques (Attijariwafa Bank, BMCE Bank, BMCI, Al Barid Bank, Arab Bank, CFG Bank) pour des retards de transmission du reporting réglementaire relatif aux opérations de prêt de titres, du rapport du contrôleur interne ;
et 3 émetteurs faisant appel public à l’épargne (Alliances Développement Immobilier, Alliances Darna, Stroc Industrie) pour retard de publication de l’alerte sur les résultats, des états financiers sociaux consolidés et des états de synthèse annuels.
Par ailleurs l'AMMC relève dans son rapport qu'au cours de l’année 2016, huit plaintes ont été traitées avec un délai moyen de traitement de 77 jours. Sur l’ensemble des plaintes traitées, sept ont donné lieu à une action de l'Autorité.
Dans le détail, trois plaintes portent sur une contestation de comportements de teneurs de comptes titres et 2 concernent des émetteurs.
Une des plaintes concerne un différend avec une société de gestion d’OPCVM (organisme de placement collectif en valeurs mobilières) et la dernière ne relève pas de différend particulier et ne cible pas un intervenant spécifique.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Ouyahia va-t-il lâcher Haddad ?

Le Premier ministre a décidé d’annuler  sa participation à la conférence-exposition que le FCE (Forum des chefs d’entreprise)  organise conjointement avec la Sonatrach et la Sonelgaz, à partir de demain pour  sauver sa probable « rencontre avec son destin ».

Algérie : le complexe gazier de Tiguentourine a produit près de 9 milliards m3 en 2017

 Le complexe  de Tiguentourine  produit,  en moyenne, entre 22 et 23 millions de m3/jour.

Algérie : Sonatrach va louer des équipements en Italie pour raffiner son pétrole brut

  11,5 millions tonnes de carburants sont raffinés en Algérie, alors que la consommation, qui a explosé ces dernières années, a atteint 15 millions de tonnes de carburants annuellement.