Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 16 Janvier 2018

Algérie: Intérêt polonais pour l’investissement dans les industries de transformation, du matériel agricole et du lait

Le conseiller aux affaires agricoles à l’ambassade de la république de Pologne en Algérie, Raphal Razei a indiqué, mercredi à Mostaganem, que les opérateurs économiques polonais sont intéressés par l’investissement en Algérie dans les domaines des industries de transformation et du matériel agricole et la production du lait et dérivés.
Lors d'une rencontre avec des opérateurs économiques algériens à la chambre agricole de la wilaya de Mostaganem, Raphal Razei a fait part du désir des polonais de trouver des partenaires algériens (partenariat gagnant-gagnant) dans le domaine de l’agroalimentaire dont les viandes blanches, rouges, la pomme de terre, les fruits et les légumes (production de jus, confiture, conserves, chips, champignons et autres), la production du lait et dérivés, l’élevage de bovins, la production de semences de pomme de terre et la fabrication et montage de tracteurs et autre matériel agricole.
Le conseiller a ajouté que la Pologne aspire à renforcer le partenariat économique avec l’Algérie au niveau de la coopération bilatérale entre les deux pays, entre opérateurs économiques privés et publics, dans le domaine universitaire et de la recherche scientifique.
Il a souligné que l'Algérie jouit d'une priorité dans la politique étrangère de la République de Pologne et ses relations économiques internationales, citant à ce sujet la création d’une instance de consultation aux affaires agricoles au niveau de son ambassade en Algérie qui constitue une des cinq consultations ouvertes à Pékin (Chine),  Pretoria (Afrique du Sud), Abou Dhabi (Emirats arabes unis), Berlin (Allemagne) et New Delhi (Inde) prochainement.
Raphal Razei a expliqué que la Pologne privilégie l'Algérie, parce qu'elle a traversé les mêmes étapes de sa transition économique au début des années 90 d'une économie centralisée à une économie de marché.
Le diplomate polonais a invité les opérateurs algériens à investir en Pologne, évoquant les avantages offerts par le marché polonais dans le domaine agricole dont la disponibilité d'opportunités, l'appui financier et technique et l'accompagnement dans l’exécution du projet d’investissement.
La Pologne, qui nécessite des fournisseurs de matières premières pour plusieurs industries de transformation, exporte annuellement pour 25 milliards d'euros à l'étranger, ce qui représente 13% de sa production brute, a-t-il fait savoir.
Des opérateurs économiques algériens activant dans la wilaya de Mostaganem ont soulevé plusieurs questions liées à la coopération algéro-polonaise, dont celles d'intermédiaire commercial en import-export, de l'absence d'une chaine de transport maritime direct entre les deux pays (Pologne-Allemagne-Malte-Algérie) et d'inexistence d'une base logistique de partenariat entre les deux pays.
La visite du conseiller aux affaires agricoles à l'ambassade de Pologne en Algérie dans la wilaya de Mostaganem se poursuivra jeudi à des fermes, des entreprises agricoles spécialisées en production de viande blanche, fruits et légumes, pomme de terre à Stidia, Hassiane et Sirat.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Ouyahia va-t-il lâcher Haddad ?

Le Premier ministre a décidé d’annuler  sa participation à la conférence-exposition que le FCE (Forum des chefs d’entreprise)  organise conjointement avec la Sonatrach et la Sonelgaz, à partir de demain pour  sauver sa probable « rencontre avec son destin ».

Algérie : le complexe gazier de Tiguentourine a produit près de 9 milliards m3 en 2017

 Le complexe  de Tiguentourine  produit,  en moyenne, entre 22 et 23 millions de m3/jour.

Algérie : Sonatrach va louer des équipements en Italie pour raffiner son pétrole brut

  11,5 millions tonnes de carburants sont raffinés en Algérie, alors que la consommation, qui a explosé ces dernières années, a atteint 15 millions de tonnes de carburants annuellement.