Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 16 Janvier 2018

Algérie: Lancement en 2018 de la greffe d'organes prélevés sur des personnes décédées

Le Directeur général de l'Agence nationale des greffes, Mohamed Bourahla a affirmé dimanche à Alger que tous les moyens techniques ont été mis en place pour le lancement en 2018 de la greffe d'organes prélevés sur des personnes décédées.
L'agence nationale des greffes œuvre en collaboration avec l'Agence française de la biomédecine à "assurer les moyens techniques nécessaires et à choisir les messages à même de convaincre la société d'accepter le prélèvement d'organes à partir de personnes décédées aux fins de lancer cette opération en 2018 tout en développant les opérations de dons qui sont généralement limitées aux proches", a déclaré M. Bourahla en marge du 2e séminaire d'évaluation de la greffe d'organes en Algérie.
Créée en 2012, cette agence veille depuis 2015 à coordonner les efforts entre les différents acteurs dans le domaine, à évaluer périodiquement cette opération sous la supervision du ministère de tutelle, a indiqué le responsable, citant la stratégie et le plan d'action mis en place pour garantir la continuité de cette pratique et éviter les problèmes rencontrés par l'agence au cours des dernières années.
Radia Kraïba, du ministère de la Santé, a évoqué la règlementation mise en place par le ministère pour les établissements activant dans ce domaine et l'autorisation qu'ils doivent obtenir du ministère et qui les engage à présenter l'activité annuelle programmée au ministère concerné et une copie à l'agence nationale des greffes.
Les représentants des CHU (14) assurant les greffes, ont indiqué qu'au niveau national, 224 opérations de greffe rénale et 9 opérations de greffe du foie ont été effectuées, citant les obstacles qui entravent cette activité et auxquels sont confrontés certains établissements.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Ouyahia va-t-il lâcher Haddad ?

Le Premier ministre a décidé d’annuler  sa participation à la conférence-exposition que le FCE (Forum des chefs d’entreprise)  organise conjointement avec la Sonatrach et la Sonelgaz, à partir de demain pour  sauver sa probable « rencontre avec son destin ».

Algérie : le complexe gazier de Tiguentourine a produit près de 9 milliards m3 en 2017

 Le complexe  de Tiguentourine  produit,  en moyenne, entre 22 et 23 millions de m3/jour.

Algérie : Sonatrach va louer des équipements en Italie pour raffiner son pétrole brut

  11,5 millions tonnes de carburants sont raffinés en Algérie, alors que la consommation, qui a explosé ces dernières années, a atteint 15 millions de tonnes de carburants annuellement.