Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018

  •   APS
  • jeudi 7 décembre 2017 19:02

Algérie-France: Le CIHN revêt une grande importance, selon Ouyahia

Le premier ministre, Ahmed Ouyahia, a affirmé jeudi à Paris que la 4ème session du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN) revêt une "dimension particulière" pour consolider le partenariat d’exception liant les deux pays, tout en se félicitant des résultats réalisés durant l’année 2017 en matière de coopération bilatérale.
"Le rendez-vous du CIHN revêt une dimension particulière dans le sens où il permet de cultiver ce partenariat d’exception mis en place par les deux pays depuis cinq ans", a déclaré M. Ouyahia lors de la conférence de presse conjointement animée avec son homologue français, Edouard Philippe, à l’occasion de la tenue du 4ème CIHN.
M . Ouyahia a déclaré qu’"au-delà des différentes questions liées à la coopération entre les deux pays, la rencontre a permis aux responsables algériens et français d’aborder les questions qui intéressent les deux pays, à savoir la lutte antiterroriste au Maghreb et en Europe, la stabilité et la sécurité dans la région".
Il a également évoqué la "nécessite" pour les deux gouvernements de "faire davantage de percée" en matière de coopération bilatérale, notamment en perspective de la prochaine visite d’Etat qu’effectuera le président français en Algérie, ajoutant que les deux gouvernements "doivent également préparer le document cadre pour les cinq années à venir (2018-2022) dans le sens où celui englobant la période 2013-2017 "tire à sa fin".
Interrogé sur l’accord algéro-français de 1968 relatif à la circulation, à l'emploi et au séjour des ressortissants algériens et de leurs familles, M. Ouyahia a annoncé la signature prochaine d’un document annexe pour "gérer une catégorie de population qui n’est pas couverte par l’accord, à savoir les jeunes qui viennent en France et qui ne sont considérés ni comme étudiants ni comme travailleurs".

Il a estimé que "cela se passe globalement bien pour les étudiants algériens en France et aussi pour les retraités dont la situation est gérée au mieux"


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • En tant que citoyen algérien être représenté par Ahmed OUYAHIA, l'oligarque et membre fondateur avec Saïd Bouteflika, et NORDDINE YAZID ZERHOUNI de l'entreprise privée HB TECHNOLOGIES, n'est vraiment pas gratifiant,

    Cordialement, GUENZET SOFIANE

    Rapporter GUENZET SOFIANE vendredi 8 décembre 2017 10:53
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial. 

Algérie : Des stations de péage de l’autoroute est-ouest seront livrées en octobre prochain

    Le gouvernement a réservé une rallonge financière pour la prise en charge des travaux supplémentaires du projet de l’accès entre Mascara et l’autoroute est-ouest.

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.