Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 14 Décembre 2017

  •   MAP
  • jeudi 7 décembre 2017 12:42

Maroc: Hausse de 5,3% des recettes ordinaires des collectivités territoriales

 

 

Dans son bulletin mensuel de statistiques des finances locales d'octobre 2017, la Trésorerie générale du Royaume (TGR) indique que les recettes ordinaires au titre des dix premiers mois de l’année en cours ont affiché une hausse de 5,3% à 30,1 MMDH et les dépenses ordinaires ont augmenté de 8,6% à 18,5 MMDH.

L'accroissement des recettes ordinaires s'explique par la hausse de 6,8% des recettes transférées, de 2,9% des recettes gérées par l’Etat pour le compte des collectivités territoriales et de 2,9% des recettes gérées par les collectivités territoriales, précise le bulletin.

Concernant les dépenses globales réalisées par les collectivités territoriales, elles se sont chiffrées à 29,2 MMDH, en augmentation de 15,5% par rapport à leur niveau de fin octobre 2016, se composant à hauteur de 63,4% de dépenses ordinaires, fait savoir le bulletin.

Dans ce sens, la Trésorerie générale du Royaume (TGR) souligne que la progression des dépenses ordinaires est le résultat de la hausse de 7,8% des dépenses de personnel, de 11,8% des dépenses des autres biens et services et de 6,1% des charges en intérêts de la dette.

Par ailleurs, le bulletin fait également ressortir que les budgets annexes et les comptes spéciaux gérés par les collectivités territoriales ont dégagé à fin octobre 2017 des soldes positifs de 26 millions de dirhams et de 4,55 MMDH respectivement contre un solde positif de 23 MDH pour les budgets annexes et de 4,43 MMDH pour les comptes spéciaux à fin octobre 2016.

L’excédent dégagé par les budgets des collectivités territoriales au titre des dix premiers mois de 2017, auquel s’ajoutent les recettes d’emprunt de 2,618 MMDH, a permis le remboursement du principal de la dette pour 1,107 MDH et la reconstitution des fonds disponibles pour 2,1 MMDH.

Les fonds disponibles des collectivités territoriales à fin octobre 2017 se sont élevés à 35,1 MMDH, dont 27 MMDH sont des excédents des exercices antérieurs. Les communes interviennent pour 63,7% des fonds disponibles des collectivités territoriales. 

 



 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Interdiction d’une conférence sur les élections, à l’université Alger

«Cette interdiction s’inscrit dans le cadre d’une série de dérapages que connait l’université Alger 3 depuis des mois», soutient le sociologue.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.

La liaison en fibre optique Oran-Valence réévaluée de près de 58% à cause des retards

 Le délai d’exécution du projet a été prorogé d’une durée supplémentaire de 12 mois à travers l’avenant n°2 au contrat du marché.