Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 24 Février 2018

  •   ME
  • mercredi 6 décembre 2017 19:37

Algérie-France: Macron rencontre Ahmed Ouyahia et Gaid Salah, après un bain de foule rue Larbi Ben M'hidi

 

Le président français Emmanuel Macron, en visite d'amitié et de travail en Algérie, a reçu mercredi à Alger, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia.
Les entretiens ont eu lieu en présence du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel et du ministre des Finances, Abderrahmane Raouia.
M. Macron s'est également entretenu avec le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah.
Le président français a ensuite effectué le traditionnel bain de foule en arpentant quelques artères du centre ville d'Alger, et discuté avec des citoyens à la rue Larbi Ben M'hidi.
Dans une déclaration à la presse, M. Macron s'est dit d'emblée "heureux" de l'accueil qui lui a été réservé lors de cette promenade.
"Je veux transmettre un message au peuple algérien (à travers cette visite) que je veux une France aux côtés de l'Algérie et qui aide la jeunesse algérienne à réussir", a-t-il déclaré, ajoutant que le développement de la coopération bilatérale sera également un des grands dossiers de cette visite."Notre mission est d'aller de l'avant et prendre des décisions structurantes pour les prochains mois et les prochaines années, notamment en matière économique et de sécurité collective", a-t-il souligné.

Sur la question de la mémoire, il a précisé que ses positions envers cette question "n'ont pas changé", souhaitant ouvrir une "page d'avenir" dans les relations algéro-françaises.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

Condor annonce sa participation pour la troisième année consécutive au MWC 2018

Condor fera découvrir aux visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone son nouveau Smartphone Allure M2.  

Bouteflika prêche une "conduite patriotique économique offensive, loin du protectionnisme stérilisant"

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé samedi à une "conduite patriotique économique offensive" en vue de moderniser l'industrie locale et conforter les entreprises publiques et privées.