Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 24 Février 2018

  •   Telquel
  • mercredi 6 décembre 2017 18:34

Maroc: L'autofinancement, principal recours des PME marocaines pour investir en Afrique

 

L'autofinancement demeure le principal recours pour les entreprises marocaines souhaitant investir en Afrique, Selon l'étude réalisée par le cabinet Mazars Maroc .
L'étude réalisée par le cabinet Mazars se base sur un panel de 200 entreprises avec plus de 130 répondants (start-up, PME, TPE, et grandes entreprises). Le diagnostic révèle que les marchés africains ne manquent pas de potentialités et qu'ils sont loin d'être saturés.
Le continent constitue un levier d'essor et d'expansion pour les entreprises marocaines. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles l'essentiel des investissements directs étrangers (IDE) marocains est destiné à l'Afrique.
De plus en plus d'entreprises ont l'intention de se développer en Afrique, mais la question du financement pour les exportations et les investissements se pose toujours.
L'étude montre que 92% des entreprises sondées ont l’intention d’investir ou d’exporter en Afrique au cours de l'année qui suit. 89% estiment ne pas connaître suffisamment les produits financiers proposés par les institutions financières, et 60% ont des difficultés à accéder au financement pour se développer en Afrique, autant d'obstacles, pour financer leurs projets.
Les opérateurs recourent principalement à l’autofinancement (50% des entreprises). 39% d'entre eux empruntent auprès des banques, et 26% se tournent vers le capital investissement.
L'étude montre aussi que près de 53% des entreprises ont des besoins de financement pour la prospection, le marketing et le business développement. 47% des entreprises étudiées ont exprimé des besoins de financement de trésorerie.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

Condor annonce sa participation pour la troisième année consécutive au MWC 2018

Condor fera découvrir aux visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone son nouveau Smartphone Allure M2.  

Bouteflika prêche une "conduite patriotique économique offensive, loin du protectionnisme stérilisant"

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé samedi à une "conduite patriotique économique offensive" en vue de moderniser l'industrie locale et conforter les entreprises publiques et privées.