Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Avril 2018

  •   APS
  • dimanche 26 novembre 2017 21:30

Algérie-Côte d'Ivoire : Accord de coopération entre la CACI et le Forum ivoirien des chefs d'entreprises

Un Protocole d'accord de coopération entre la Chambre algérienne de l'industrie et du commerce (CACI) et le Forum des chefs d'entreprises de la Côte d'Ivoire a été signé dimanche à Alger pour favoriser le partenariat et les échanges commerciaux entre les deux pays.

A travers ce document, qui a été paraphé lors de la tenue d'un forum d'affaires algéro-ivoirien, il s'agit d'établir un cadre légal régissant les relations entre ces deux organismes de façon à permettre aux opérateurs économiques des deux pays de prendre connaissance des opportunités  d'investissements et de renforcer les échanges commerciaux bilatéraux.

A ce propos, le vice-président de la CACI, M. Riadh Amour, a indiqué que l'Algérie manifestait de l'intérêt à nouer des relations de coopération avec la Côte d'ivoire notamment dans les domaines de l'agroalimentaire et des travaux publics.

Dans ce sens, il a cité, entre autres, la possibilité de création d'entreprises mixtes entre les deux pays pour la transformation en jus des fruits produits par la Côte d'Ivoire.

Par ailleurs, un accord a été signé entre une société privée algérienne spécialisée dans les machines agricoles et travaux publics (UFMATP) et une société ivoirienne activant dans les travaux publics, qui pourrait aboutir à des opérations d'exportations vers ce pays.

Quant à l'objectif de la tenue de ce forum d'affaires algéro-ivoirien, le  même responsable a expliqué qu'il s'agissait pour les opérateurs économiques algériens d’examiner les possibilités et opportunités de placement de leurs produits sur le marché ivoirien, et ce, à travers des rencontres de mise en relation d’affaires avec leurs homologues ivoiriens activant dans les secteurs de la métallurgie, le matériel de construction, le BTPH, l’électricité et l’équipement industriel, la quincaillerie,

l’énergie renouvelable, l’hydraulique, l’agriculture et l’agroalimentaire.

Pour sa part, le vice-président du Forum des chefs d'entreprise de la Côte d'Ivoire, M. Jean-Marie Kone, a expliqué que sa présence en Algérie visait le partage des expériences entre les deux pays et le renforcement des liens de coopération dans différents secteurs.

 

APS



Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie-Commerce : Plus de 8000 agents de contrôle seront déployés sur le terrain durant le Ramadan

    Les marchés spécifiques aux mois de Ramadan « visant à promouvoir la production nationale » seront ouverts au moins cinq jours avant le début du mois sacré.

Algérie : Le déficit commercial en recul de 83,6%, selon les douanes

  Les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 96% durant les trois premiers mois de 2018 contre 75% à la même période de l'année précédente.

Algérie : "La généralisation de la retraite complémentaire a pour objectif l’amélioration du pouvoir d’achat" (Zemali)

          Le défi du Conseil national de la mutualité sociale (CNMS) est de pouvoir généraliser le système et principe de la retraite complémentaire, qui permettra aux travailleurs de bénéficier des ressources complémentaires à l’âge de la retraite.