Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 14 Décembre 2017

Manifestation à Bissau pour exiger la fin de la pratique de l'esclavage des migrants africains en Libye

Des milliers de citoyens bissau-guinéens et étrangers ont allumé jeudi des bougies devant l'ambassade libyenne à Bissau pour exiger le respect des droits de l'homme et la fin de la pratique de l'esclavage des africains en Libye, a constaté un correspondant de Xinhua.
"L'être humain n'est pas une marchandise", lit-on sur une banderole arborée par la Ligue locale des droits de
l'homme, organisatrice de la veillée.
Tout cela parce que les émigrants africains en Libye sont mal traités comme des esclaves, en collaboration avec des organisations de la société civile.
S'adressant à la presse, le président de la ligue a déclaré que la manifestation visait à exprimer la sympathie avec les Africains en captivité en Libye.
Augusto Mario da Silva a demandé aux autorités libyennes et aux auteurs des actes inhumains et dégradants à l'égard des africains la libération immédiate et inconditionnelle des détenus.
"Le peuple bissau-guinéen blâme l'acte et exige la libération immédiate et inconditionnelle des détenus", a-t-il ajouté. L'activiste a demandé en outre au gouvernement de faire rapatrier tous les émigrés bissau-guinéens qui se trouvent dans cette situation de déshonneur en Libye.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Retour au calme à Bouira, reprise de la protestation à Bejaia

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les quatre coins de la ville de Bouira pour éviter tout dérapage.

Algérie : Interdiction d’une conférence sur les élections, à l’université Alger

«Cette interdiction s’inscrit dans le cadre d’une série de dérapages que connait l’université Alger 3 depuis des mois», soutient le sociologue.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.