Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 14 Décembre 2017

Tunisie : Ennahdha dément toute relation de Rached Ghannouchi avec la liste des “entités terroristes”

Ennahdha a démenti “toute relation du président du mouvement Rached Ghannouchi avec la liste publiée par certains pays classant quelques personnes et organisations comme terroristes”, tel que rapporté par des médias.
“Mêler le nom de Ghannouchi (à cette liste) est une malheureuse tentative de nuire à sa pensée et à son long parcours militant en faveur de la liberté, de la démocratie et de la lutte contre la dictature, l’extrémisme et le terrorisme”, a souligné une déclaration du parti publiée jeudi.
Le mouvement se réserve le droit de poursuivre en justice les parties qui propagent ces allégations, a-t-il averti.
Ennahdha a exprimé son étonnement face au fait d'”impliquer l’Union internationale des Oulémas musulmans dans cette liste”, appelant à “garantir la neutralité des institutions et des Oulémas connus par leur probité et leur tolérance”.
Notons que l’Arabie saoudite, l’Egypte, les Emirats arabes unis et Bahreïn ont annoncé mercredi “l’ajout de deux entités et de onze personnes sur la liste établie dans le cadre des efforts visant à combattre le terrorisme”, a rapporté l’agence de presse saoudienne.
“Le Conseil islamique mondial et l’Union internationale des Oulémas musulmans figurent sur la liste …Ils font l’apologie du terrorisme à travers l’instrumentalisation du discours islamique et son exploitation comme couverture pour faciliter les différentes activités terroristes”, a indiqué la même source.
Ces pays ont annoncé le 5 juin 2017 la rupture de leurs relations diplomatiques avec Qatar l’accusant de soutenir le terrorisme et les groupes terroristes. Ils ont par la suite publié une liste d’organisations et de personnalités classées comme “entités terroristes” dont le président de l’Union internationale des Oulémas musulmans Youssef Qaradaoui.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Retour au calme à Bouira, reprise de la protestation à Bejaia

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les quatre coins de la ville de Bouira pour éviter tout dérapage.

Algérie : Interdiction d’une conférence sur les élections, à l’université Alger

«Cette interdiction s’inscrit dans le cadre d’une série de dérapages que connait l’université Alger 3 depuis des mois», soutient le sociologue.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.