Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 14 Décembre 2017

Algérie: Vers la diversification de l’offre touristique à travers la wilaya de Tlemcen

Des trois scénarios proposés par le bureau d’étude URBACO de Constantine, la commission spéciale de l’assemblée populaire de wilaya (APW) de Tlemcen a choisi celui visant la diversification de l’offre touristique à travers la wilaya, a-t-on appris, lundi, de cette instance élue.
Ce scénario propose, également, la mise en place de formes nouvelles de tourisme, à l’instar du tourisme écologique, de loisirs, de la chasse, du sport, de la découverte et enfin, des affaires et congrès, précise-t-on.
Cette proposition a été approuvée par l’APW lors de sa dernière session dans le cadre de l’étude du plan d’orientation pour l’aménagement touristique de la wilaya. Ce choix étant fixé par les spécificités touristiques de la wilaya, a-t-on encore ajouté.
Les deux autres scénarios privilégiaient le développement et la modernisation des structures touristiques de la wilaya, pour le premier, et la création de pôles d’excellence touristiques, pour le second. Cette étude étant passée par cinq phases, dont la première a débuté en juin 2013 et la cinquième, en juillet 2017, pour proposer, dans les détails, des programmes et projets susceptibles de booster le secteur en concrétisant cette stratégie de diversification à l’horizon 2030, fait-on savoir.
Parmi les dynamiques appelées à concourir dans l’exécution de la stratégie de diversification, il est prévu de faire de Tlemcen une destination touristique, structurer le secteur touristique en quatre pôles, à savoir, la côte, les monts des Traras, les plaines intérieures et la steppe , ainsi que l’élaboration d’un plan qualité-tourisme . Cette dernière dynamique exigeant la mise à niveau des infrastructures, le renforcement des capacités d’hébergement et l’amélioration des services touristiques.
Par ailleurs, le programme d’exécution porte sur pas moins de 225 opérations à concrétiser à court terme (56), moyen terme (144) et long terme (25), pour la réalisation de nouvelles infrastructures d’hébergement, de services, d’aménagement de plages, d’entretien et restauration de sites archéologiques et de stations thermales ainsi que le renforcement de réseaux routiers menant vers des zones touristiques.
Pour le cadre de la recherche et de la formation, il a été proposé, également, la création d’une faculté spécialisée dans le tourisme au niveau de l’université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen, d’un institut de formation artisanale et d’un institut régional de formation touristique.
Plusieurs sources de financement seront mises à profit pour la concrétisation de cette stratégie, annonce-t-on, citant, entre autres, les programmes centralisés, PSD, PCD, CALPIREF, l’investissement direct extérieur et les banques.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Retour au calme à Bouira, reprise de la protestation à Bejaia

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les quatre coins de la ville de Bouira pour éviter tout dérapage.

Algérie : Interdiction d’une conférence sur les élections, à l’université Alger

«Cette interdiction s’inscrit dans le cadre d’une série de dérapages que connait l’université Alger 3 depuis des mois», soutient le sociologue.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.