Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 14 Décembre 2017

Esclavage des migrants africains en Libye: Le Burkina Faso rappelle son ambassadeur à Tripoli

Le Burkina Faso a rappelé lundi son ambassadeur à Tripoli après la diffusion d'un reportage de CNN montrant des migrants venant d'Afrique subsaharienne vendus comme des esclaves en Libye.
"Le président du Faso a décidé du rappel de notre ambassadeur à Tripoli, le général Abraham Traoré, pour consultation", a déclaré à la presse le ministre des Affaires étrangères Alpha Barry.
Son ministère, a-t-il poursuivi, a par ailleurs convoqué le chargé d'affaire de l'ambassade libyenne à Ouagadougou pour lui exprimer l'indignation du Burkina "face à ces images qui appartiennent à d'autres siècles, des images de la traite des esclaves".

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Retour au calme à Bouira, reprise de la protestation à Bejaia

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les quatre coins de la ville de Bouira pour éviter tout dérapage.

Algérie : Interdiction d’une conférence sur les élections, à l’université Alger

«Cette interdiction s’inscrit dans le cadre d’une série de dérapages que connait l’université Alger 3 depuis des mois», soutient le sociologue.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.