Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 14 Décembre 2017

Afrique: Le développement industriel et le libre-échange renforceront la compétitivité du continent (ONU)

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a réaffirmé lundi le ferme engagement pris par l'ONU de soutenir l'industrialisation de l'Afrique et l'application d'un accord de libre-échange sur l'ensemble du continent.
"En tant que l'un des principaux moteurs de croissance économique et de création d'emplois, l'industrialisation jouera un rôle crucial dans les activités menées en faveur du Programme de développement durable à l'horizon 2030 et de l'Agenda 2063 de l'Union africaine", a déclaré M. Guterres dans un message publié à l'occasion de la Journée de l'industrialisation de l'Afrique 2017.
Cette année, la Journée met l'accent sur les liens entre le développement industriel et les progrès de l'Afrique vers la création d'une zone de libre-échange continentale. Pour le chef de l'ONU, ces initiatives se renforcent mutuellement et peuvent contribuer à long terme à l'avènement de "sociétés solidaires, résilientes, pacifiques et prospères", permettant ainsi de contribuer à la croissance économique de l'Afrique et d'éradiquer la pauvreté.
"Des investissements stratégiques dans les infrastructures transfrontières permettront d'accroître à la fois le commerce et l'industrie, de même que la promotion des technologies vertes et des solutions à faible émission de carbone", a déclaré M. Guterres.
Le secrétaire général estime que les petites et moyennes entreprises (PME) africaines resteront les principaux acteurs du développement industriel et de la mise en place d'une zone de libre-échange continentale efficaces et durables. En Afrique, les PME représentent déjà 80% du produit intérieur brut du continent et 90% de tous les emplois.
"Les gouvernements, les entreprises et la société civile devront nouer des partenariats pour encourager l'innovation et favoriser la croissance durable", a souligné M. Guterres, estimant également crucial de tirer parti des capacités des jeunes Africains et de renforcer les institutions africaines. "Tant le Programme 2030 que l'Agenda 2063 tiennent compte de ces impératifs", a-t-il dit.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Retour au calme à Bouira, reprise de la protestation à Bejaia

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les quatre coins de la ville de Bouira pour éviter tout dérapage.

Algérie : Interdiction d’une conférence sur les élections, à l’université Alger

«Cette interdiction s’inscrit dans le cadre d’une série de dérapages que connait l’université Alger 3 depuis des mois», soutient le sociologue.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.