Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 21 Novembre 2017

Algérie: Démarches pour l’ouverture de nouveaux marchés de gros de fruits et légumes à travers la wilaya d’Illizi

Des démarches sont entreprises pour l’ouverture prochaine de nouveaux marchés de gros de fruits et légumes à travers la wilaya d’Illizi, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.
La wilaya, en coordination avec le ministère du commerce, est en train d’étudier ces démarches visant à créer ces nouveaux espaces au niveau des communes d’Illizi, Djanet et In-Amenas, ainsi que l’ouverture de nouvelles antennes d’entreprises nationales spécialisées dans la conservation de produits agricoles afin d’améliorer les capacités de la wilaya en matière de stockage, a précisé le wali d’Illizi, Aissa Boulahia.
La question des locaux commerciaux non-exploités sera revue et les locaux en question attribués à d’autres opérateurs dans le but de contribuer à organiser l’activité commerciale et lutter contre le commerce informel, tout en respectant les règles d’hygiène et de salubrité, a ajouté le chef de l’exécutif de la wilaya lors d’une cérémonie organisée en présence d’opérateurs économiques et commerçants locaux.
Les intervenants à cette rencontre ont mis l’accent sur la nécessité d’ouvrir ces espaces commerciaux susceptibles de répondre aux besoins de la dynamique économique que connait, ces derniers temps, la wilaya d’Illizi et de garantir une disponibilité des produits agricoles, surtout durant les fêtes et jours fériés, caractérisées généralement par un recul de l’activité commerciale.
Organisée au siège de la direction locale du commerce, cette rencontre a été aussi l’occasion pour réclamer l’ouverture des marchés couverts dans la wilaya. Ces structures restent toujours fermées malgré que leurs chantiers soient achevés, selon le président de la chambre de l’industrie et du commerce و’Tassili’’, Seddiki Bennaceur.
De son côté, le secrétaire du bureau local de l’Union général des commerçants et artisans algériens a insisté sur la و’levée du gelو’ sur l’activité de commerce de gros dans la wilaya d’Illizi qui jouit d’une position géographique stratégique. Au total, 13 opérateurs économiques activant dans différentes activités commerciales (pharmaciens, boulangers, vendeurs de fruits et légumes et autres) ont été récompensés, à cette occasion, pour leur respect de la permanence durant les fêtes nationales et religieuses.
Selon le directeur local du secteur, Rachid Hammadi, l’initiative entre dans le cadre des traditions de la direction du commerce visant notamment à encourager les commerçons et les opérateurs économiques et à mettre en exergue le rôle des services du commerce en matière d’accompagnement et d’orientation.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Ouverture d’une unité d’assemblage de Smartphones LG

Bomare Company et le groupe LG ont déjà lancé une unité de production de téléviseurs.

Maroc : Ralentissement de la croissance prévue en 2018 à moins de 4% (FMI)

La loi de Finances 2017, élaborée par le gouvernement sortant d’Abdeil-Ilah Benkirane table sur une croissance de 4,6% pour 2017.

« 300.000 transactions se font en crypto-monnaie chaque jour en Algérie » (CARE)

  L’on estime à 60 000  le nombre d’Algériens utilisant aujourd’hui la crypto-monnaie.