Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 27 Avril 2018

Tunisie: Election d'un nouveau président de l'ISIE, l'instance électorale, après quatre échecs

Mardi, l'Assemblée des représentants du peuple (ARP, Parlement tunisien) a réussi à élire un président pour l'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), un poste vacant depuis la démission de son président Chafik Sarsar en mai dernier.
Après quatre sessions qui ont échoué pour des raisons de manque de majorité requise, soit 109 votes favorables, le nouveau président de l'ISIE Mohamed Mansri a obtenu finalement 115 voix.
Originaire de Sidi Bouzid, province du centre du pays et avocat de profession, le nouveau président de l'Instance électorale a intégré de 2011 à 2014 le bureau régional de l'ISIE à Sidi Bouzid.
En janvier 2017, il a été élu membre de l'ISIE représentant le corps des avocats. Il a 43 ans et père de trois enfants.
Le premier défi pour le nouveau président de l'ISIE n'est autre que l'organisation des prochaines élections municipales, prévue pour le 25 mars prochain, après avoir été fixées initialement pour décembre 2017.
Malgré la polémique déclenchée entre les partis au pouvoir et l'opposition autour de la candidature à la présidence de l'ISIE, le calendrier des prochaines échéances politiques tunisiennes ne devra aucunement, selon certains observateurs locaux, subir des modifications à commencer par les élections législatives et présidentielle de l'année 2019.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"L’Algérie doit miser sur l’exportation de l’électricité verte" (Tewfik Hasni)

  « Le photovoltaïque ce n’est que de l’énergie électrique, et ça ne nous permet pas d’exporter », fait remarquer l’expert.

Algérie-Pétrole: Mékidèche appelle à la prudence face à la hausse des prix et à la poursuite des réformes

    Selon l’expert, « les variations actuelles à la hausse que l’on observe obéissent aux éléments de conjoncture, y compris géopolitiques. Pour le temps long, il faudra revenir aux fondamentaux de l’économie mondiale ».

France: Vincent Bolloré mis en examen, annonce son groupe

  Vincent Bolloré a été mis en examen mercredi, sans contrôle judiciaire, dans l’enquête sur l’obtention de concessions en Afrique, a annoncé son groupe dans un communiqué.