Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 19 Janvier 2018

Algérie: Augmenter à 30% la part de l'entrepreneuriat chez les jeunes dans les programmes de développement (ministre)

Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a affirmé lundi à Alger que la part de l'entrepreneuriat chez les jeunes dans les différents programmes de développement et les projets nationaux et locaux connaitra une augmentation à près de 30 % pour accompagner et encourager ces jeunes promoteurs.
Intervenant à l'ouverture des travaux de la Semaine mondiale de l'entrepreneuriat à l'Ecole supérieure d'Hôtellerie de Ain Benian en présence des ministres de la formation et de l'Enseignement professionnels,  Mohamed Mebarki, et de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, ainsi que du Conseiller à la présidence de la République, Mohamed Ali Boughazi, le ministre a précisé que la part de l'entrepreneuriat national chez les  jeunes dans les différents programmes de développement et les projets nationaux et locaux estimée actuellement à 20 % pourrait être augmentée à près de 25 % ou 30 %, ajoutant que l'entrepreneuriat des jeunes a "prouvé son efficacité en matière de concrétisation des projets nationaux et locaux".
Le ministre a indiqué que les pouvoirs publics s'attelaient à travers les moyens locaux, notamment au niveau des régions des hauts plateaux et du sud, à la création de dizaines de zones d'activité pour les mettre au service de projets réalisés par de jeunes entrepreneurs et promoteurs en vue de relancer l'économie.
La création de ces zones vitales a pour objectif de booster l'entrepreneuriat chez les jeunes pour soutenir les mécanismes et l'accompagnement mis en place par l'Etat en vue de permettre la réalisation de projets nationaux dans ces zones au profit des jeunes.
Le ministre a réitéré par ailleurs la volonté de l'Etat à accompagner l'entrepreneuriat chez les jeunes afin de relever le défi dans ce domaine.
"Nous sommes convaincus que le développement et la construction de l'économie nationale sont entre les mains de ces jeunes entrepreneurs porteurs de projets qui jouissent de grandes capacités et du sens de l'innovation", a déclaré le premier responsable du secteur.
M. Bedoui a rappelé les différents programmes et réformes engagés par l'Etat à l'effet d'assurer un climat propice à la mise en oeuvre de projets d'entrepreneuriat par les jeunes en Algérie et les aider à relever le défi.
Il a souligné à ce propos que l'Etat avait placé les jeunes au coeur des réformes et mécanismes", faisant remarquer que cette démarche s'inscrivait en droite ligne de la vision du président de la République qui considère que tous les défis économiques doivent être relevés par les jeunes, notamment dans cette conjoncture financière que connait l'Algérie et plusieurs autres pays.
Le ministre a appelé les pouvoirs publics et privés à accompagner les jeunes promoteurs diplômés des universités  et instituts de formation pour les aider à concrétiser leurs projets, en leur garantissant toutes les facilités et moyens nécessaires.
Des efforts sont en cours pour surmonter les difficultés financières et faciliter le contact avec les responsables  locaux et de wilaya, afin d'accorder aux jeunes entrepreneurs "toutes les facilités, à travers la mise en place de mécanismes idoines et leur accompagnement dans la concrétisation de leurs projets".
L'Algérie demeure ouverte devant les jeunes promoteurs parmi les membres de la communauté nationale établie à l'étranger pour les aider à concrétiser leurs idées innovatrices visant à construire une économie forte, a affirmé le ministre.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie :Ouyahia et Yousfi recoivent les responsables des groupes SEAT et Sovac

La vente des premières SEAT IBIZA qui a commencé il y a quelques jours a vu un grand engouement de la part des Algériens au niveau des showroom des concessionnaires.

CPP : De quoi la maltraitance de Ouyahia par Bouteflika est-elle le nom ?

Le CPP de RadioM n’a pas boudé les thèmes forts de la semaine politique. Surprise, il a été beaucoup question du DRS.

Partenariat Public-Privé, Intégration avec la Tunisie, l’avenir comme ligne rouge présidentielle

  La chronique économique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite des sujets brulants de l’actualité sous l’angle de la trajectoire stratégique. Le verrou politique borne l’horizon au plus près.