Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 19 Février 2018

  •   Agences
  • dimanche 22 octobre 2017 09:07

Tunisie: Slim Riahi auditionné pour une affaire de chèques sans provision

 

Le tribunal de 1ère instance de Bizerte a auditionné l’homme d’affaires Slim Riahi dans une nouvelle affaire d’émission de 27 chèques sans provision.
Le président de l’Union patriotique libre (UPL) et du Club africain (CA) a présenté au juge d’instruction des documents prouvant qu’il a payé, avec du retard, les chèques objet du litige, selon radio Mosaïque.
L’homme d’affaires a expliqué que le retard du paiement des 27 chèques vient suite à la décision de gel de ses comptes bancaires, de ses actions et de ses biens pris par le pôle judiciaire financier, ajoutant que le verdit dans cette affaire sera prononcé le 27 octobre.
Slim Riahi sera à nouveau entendu, le 30 octobre, par le pôle dans une affaire de blanchiment d’argent.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

Sondage

Vidéos

S.Djabelkhir: "Pas surpris par le rush des algériens sur les pages religieuses facebook étrangères"

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Raouia annonce la révision en 2018 de la loi cadre des lois de finances

Les députés de l'APN avaient demandé lors des débats d'avancer l'année de référence de la loi de 3 à 1 an, estimant que la durée de trois ans pour présenter le projet de Règlement était "très longue".

Air Algérie, la filialisation et le transit ou la mort

«On devait lancer 13 lignes vers l’Afrique, notamment avec Ndjamena, Addis-Abeba,  Nairobi, Lagos, Johannesburg. Malheureusement, aucune ligne n’a été ouverte depuis», déplore Mohamed Salah Boultif.

"Le discours religieux officiel en Algérie n’est pas clair"- Said Djebelkhir (audio-vidéo)

En commentant l’étude menée par Fanzone-im.dz sur les pages Facebook religieuses suivies par les Algériens, Said Djabelkhir pense que « les Oulémas algériens ont importé un discours oriental mi-wahabite, mi-frères musulmans et ils ont combattu farouchement le soufisme et toutes les confréries locales ».