Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018

  •   MAP
  • dimanche 22 octobre 2017 06:09

Maroc: Des médicaments fabriqués localement bientôt commercialisés

 

Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale des médicaments et des produits pharmaceutiques, le ministère de la Santé va autoriser prochainement la commercialisation de nouveaux médicaments génériques fabriqués au Maroc, indique un communiqué du ministère
Le ministère de la Santé a annoncé avoir autorisé la commercialisation dans les prochaines semaines d'une série de médicaments génériques fabriqués au Maroc utilisés pour le traitement de l’épilepsie, du cancer de la prostate, de la septicémie, de la diarrhée et des maladies cardiovasculaires.
Le ministère inscrit cette démarche dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale des médicaments et des produits pharmaceutiques visant à fournir des médicaments de haute qualité, efficaces et à des prix abordables, à encourager l'utilisation des médicaments génériques, à faciliter l'accès des citoyens notamment les plus démunis aux médicaments innovants de façon régulière et continue et à encourager l'industrie pharmaceutique locale vu sa forte contribution au développement économique national.
Le ministère rappelle, par ailleurs, qu'il a autorisé en juin dernier la commercialisation d'un médicament générique antirétroviral composé du «Ténofovir», actif contre le virus de l'hépatite B (VHB), au profit d'un laboratoire marocain d'industrie pharmaceutique, et les personnes souffrant de cette maladie peuvent d'ores et déjà bénéficier de ce médicament de nouvelle génération.
Ce nouveau médicament, premier générique fabriqué par un laboratoire marocain, est disponible dans tout le Royaume à 289 dirhams (DH) la boîte, alors qu'il est commercialisé à l'étranger à raison 3.000 DH, ajoute le communiqué.
«Grâce à la commercialisation de ces médicaments de nouvelle génération, le Maroc consolide son arsenal thérapeutique nécessaire à la prise en charge des patients souffrant du virus hépatique de type “B”, ce qui renforce les ambitions et les aspirations du ministère de la Santé à mettre fin à cette maladie à l'horizon 2030», conclut le ministère.


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial. 

Algérie : Des stations de péage de l’autoroute est-ouest seront livrées en octobre prochain

    Le gouvernement a réservé une rallonge financière pour la prise en charge des travaux supplémentaires du projet de l’accès entre Mascara et l’autoroute est-ouest.

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.