Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Novembre 2017

  •   Agences
  • samedi 21 octobre 2017 08:27

Maroc: 142,8 milliards de DH de recettes fiscales à fin septembre


La situation des charges et ressources du Trésor arrêtée à fin septembre 2017 laisse, en effet, apparaître une hausse des recettes ordinaires de 4,3%, s’élevant à 165,14 milliards de DH et une hausse moins prononcée des dépenses ordinaires de 3% à 153,19 milliards, selon les dernières statistiques publiées par la Trésorerie générale du Royaume (TGR).
Ce qui a permis à l’Exécutif d’améliorer son épargne. En effet, à fin septembre 2017, le taux de couverture des dépenses ordinaires par les recettes ordinaires ressort à 107,8% contre 106,5% un an auparavant. De ce fait, une partie des dépenses d’investissement émises a été financée par cette épargne qu’est le solde ordinaire. Celui-ci est passé à 12 milliards à fin septembre dernier, contre 9,7 milliards un an auparavant. Le reste des dépenses d’investissement, soit l’essentiel, ayant été financé principalement par le recours à l’emprunt. La bonne tenue des finances publiques s’est également traduite par une atténuation du déficit du Trésor qui a été ramené de 23,3 milliards à fin septembre 2016 à 20,6 milliards un an plus tard. À rappeler que le gouvernement prévoit de ramener le déficit budgétaire de 4,1% l’an dernier à 3,5% cette année.
Les recettes fiscales se sont améliorées de 6% à 142,8 milliards, avec notamment l’accroissement des recettes douanières (droits de douane, TVA à l’importation et TIC sur les produits énergétiques) de 1,8% à 44,6 milliards et la fiscalité domestique qui a progressé de 8,3% à 98,4 milliards.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

Les Yaici et "Saida", persévérance d’une famille et grandeur d’une marque

  Le groupe Saida, qui active aujourd’hui dans l’agroalimentaire sous la direction de Samir Yaici, prend de l’ampleur et étend sa présence dans le marché chaque jour un peu plus. Ses mots d’ordre ? La qualité et l’originalité.

"L’Algérie résiste mieux que les autres pays africains à la crise pétrolière" (rapport)

Il est prévu que la situation soit moins inconfortable pour l’Algérie, dans les mois à venir.

"Le décret relatif au projet des 4000MW est illégal"-Badache (Audio-vidéo)

Le ministère de l’énergie n’a pas respecté son devoir d’impartialité en désignant Sonatrach et Sonelgaz pour participer au projet, selon M. Badache.