Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 22 Février 2018

Algérie: Le projet de loi de finances de 2018 table sur la parité d'un dollar pour 115 dinars (ministre)

Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, a indiqué, jeudi à Alger, que le projet de loi de finances pour 2018 table sur une prévision d'une parité maximale de 115 dinars pour un dollar américain, et ce, pour une durée de trois (3) ans.
"Le dinar va bien, au niveau de la Banque d'Algérie, on maintient notre monnaie nationale et c'est primordial (...) Je vous rassure, que le projet de loi de finances pour 2018 table en prévision, sur un maximum de 115 dinars pour un dollar, sur une prévision de trois (3) ans, donc jusqu'au en 2020", a indiqué le premier argentier du pays.
En réponse aux préoccupations des entrepreneurs sur la vigueur du dinar face aux devises, le ministre s'est, ainsi, exprimé lors de débats avec les entrepreneurs organisés dans le cadre de la 3ème édition de l’université d’été du Forum des chefs d’entreprises (FCE) et ce, lors d'un panel dédié à la finance islamique, les marchés des capitaux et la fiscalité.
"La confiance y est, le gouvernement a confiance en les entreprises, et les entreprises doivent avoir confiance en le gouvernement. Nous travaillons ensemble pour le bien du pays", a déclaré le ministre.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

Sondage

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Les médecins résidents organisent trois marches régionales

"Nous allons aller jusqu’au bout, jusqu’à ce que nos revendications soient satisfaites", ont affirmé les membres du CAMRA.

"Il faut aller vers le co-développement des pays de la Méditerranée" (Saida Neghza)

Dans cet interview, Saida Neghza parle du message qu’elle veut  transmettre au patronat des pays de la Méditerranée, notamment le MEDEF, la Confindustria, la CGEM, l’UTICA, dans l’objectif d’aller vers un co-développement de la région.

Algérie : La gestion du parc de Ben Aknoun sera confiée à des cadres américains et français

  Un vaste chantier sera lancé au niveau du parc de Ben Aknoun pendant 30 mois afin d’en faire un parc de loisir aux normes européennes.