Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Novembre 2017

Algérie-Prise en charge des cancéreux: l’année 2018 sera celle de la disponibilité et de la qualité (ministre)

L’année 2018 sera celle de la disponibilité et de la qualité en matière de prise en charge thérapeutique des cancéreux, a affirmé vendredi à Alger, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Professeur Mokhtar Hasbellaoui.
"L’année 2018 sera l’année de l’assurance de la disponibilité et de la qualité" en matière de prise en charge thérapeutique des cancéreux, a déclaré le Pr Hasbellaoui à la presse, en marge de la cérémonie du coup d’envoi du Marathon contre le cancer, organisé au niveau du Complexe olympique Mohamed Boudiaf.
Interpellé sur l’acquisition par l’Algérie des produits d’innovation pour le traitement du cancer, le ministre du secteur a rétorqué que certains de ces moyens thérapeutiques existent déjà, considérant que s’agissant des nouvelles molécules, "il faut peser le pour et le contre".
Et d’expliquer :"Faire un bon traitement ne veut pas obligatoirement dire utiliser les dernières technologies. La technologie et la technique de choix sont celles qui donnent le meilleur résultat".
A la question inhérente aux délais éloignés des rendez-vous pour la radiothérapie, une contrainte récurrente chez les cancéreux, le ministre a argumenté par le temps nécessaire à la mise en place des nouveaux accélérateurs acquis à cet effet et ce, "pour garantir une efficacité de leur fonctionnement".
A ce sujet, il a fait savoir que les trois accélérateurs affectés au Centre anti-cancer (CAC) de Drâa Ben Khedda (Tizi-Ouzou) seront bientôt lancés alors que ceux de Sidi Bel Abbés et de Tlemcen ont commencé à prendre en charge les premiers patients. "Ceci, a-t-il ajouté, en plus des 9 accélérateurs destinés aux CAC d’Adrar, Béchar et El-Oued".
"Le dossier de la formation du paramédical est ouvert pour pallier le manque ressenti dans ce domaine", a-t-il souligné, par ailleurs, s’agissant du personnel soignant en oncologie, rappelant à l'occasion, les assurances du Premier ministre de ne pas toucher le nombre de postes budgétaires affectés aux secteurs de la Santé et de l’Education nationale.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

Les Yaici et "Saida", persévérance d’une famille et grandeur d’une marque

  Le groupe Saida, qui active aujourd’hui dans l’agroalimentaire sous la direction de Samir Yaici, prend de l’ampleur et étend sa présence dans le marché chaque jour un peu plus. Ses mots d’ordre ? La qualité et l’originalité.

"L’Algérie résiste mieux que les autres pays africains à la crise pétrolière" (rapport)

Il est prévu que la situation soit moins inconfortable pour l’Algérie, dans les mois à venir.

"Le décret relatif au projet des 4000MW est illégal"-Badache (Audio-vidéo)

Le ministère de l’énergie n’a pas respecté son devoir d’impartialité en désignant Sonatrach et Sonelgaz pour participer au projet, selon M. Badache.