Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 22 Février 2018

Tunisie-Projet de loi de finances 2018: l’UTICA exprime son désaccord concernant certaines mesures

Le conseil d’administration de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), a exprimé son mécontentement de certains textes et dispositions inscrits dans le projet de loi de finances pour l’année 2018. La centrale patronale souligne que ces dispositions alourdiront davantage les charges supportées par les entreprises organisées avec des taxes additionnelles, des contributions sociales élevées, estimant que la pression fiscale très importante, aura un impact négatif sur la compétitivité des sociétés, sur l’investissement et la création de nouveaux emplois.
Dans un communiqué publié, vendredi, à l’issue de sa réunion tenue, jeudi à Tunis, le conseil souligne que le contenu du projet aura un impact sur la pérennité des entreprises économiques et menacera leur stabilité. ” Ces mesures, précise encore la même source, n’ont pas pris en considération les propositions et les recommandations de l’UTICA relatives à l’investissement, l’emploi et l’amélioration du climat d’affaire, ainsi que la mise en place d’une stratégie de sauvetage économique”.
Le conseil d’administration de l’UTICA est composé des membres du bureau exécutif national et des présidents des Unions régionales ainsi que les présidents des fédérations sectorielles.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

Sondage

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Les médecins résidents organisent trois marches régionales

"Nous allons aller jusqu’au bout, jusqu’à ce que nos revendications soient satisfaites", ont affirmé les membres du CAMRA.

"Il faut aller vers le co-développement des pays de la Méditerranée" (Saida Neghza)

Dans cet interview, Saida Neghza parle du message qu’elle veut  transmettre au patronat des pays de la Méditerranée, notamment le MEDEF, la Confindustria, la CGEM, l’UTICA, dans l’objectif d’aller vers un co-développement de la région.

Algérie : La gestion du parc de Ben Aknoun sera confiée à des cadres américains et français

  Un vaste chantier sera lancé au niveau du parc de Ben Aknoun pendant 30 mois afin d’en faire un parc de loisir aux normes européennes.