Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 19 Février 2018

Tunisie-France: signature d'un accord pour dynamiser la recherche dans l'agriculture et l'industrie agroalimentaire

Un accord cadre tripartite visant à dynamiser la recherche et l’innovation dans les secteurs de l’agriculture et l’industrie agroalimentaire a été conclu, mercredi, entre la Tunisie et la France.
Le document a été signé entre le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD).
C’était lors d’une rencontre tenue, au siège du ministère, entre le ministre, Slim Khalbous, et une délégation française conduite par le Président Directeur Général de l’IRD, Jean-Paul Moatti et le Président Directeur Général du CIRAD, Michel Eddi.
Ledit accord vise à favoriser le rapprochement entre les deux institutions françaises et les universités et structures de recherches tunisiennes à travers des projets communs qui pourront être financés dans le cadre de différents programmes tels que PRIMA, EMORI et H-2020.
Cet accord prévoit notamment la réalisation conjointe ou par l’une des trois parties, de programmes de recherche ou d’actions spécifiques décidés en commun et la création d’unités et laboratoires mixtes internationaux.
Il sera également question, en vertu de cet accord, de participer aux manifestations et activités de promotion de la recherche scientifique et de recherche des financements nationaux, régionaux et internationaux.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

Sondage

Vidéos

S.Djabelkhir: "Pas surpris par le rush des algériens sur les pages religieuses facebook étrangères"

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Raouia annonce la révision en 2018 de la loi cadre des lois de finances

Les députés de l'APN avaient demandé lors des débats d'avancer l'année de référence de la loi de 3 à 1 an, estimant que la durée de trois ans pour présenter le projet de Règlement était "très longue".

Air Algérie, la filialisation et le transit ou la mort

«On devait lancer 13 lignes vers l’Afrique, notamment avec Ndjamena, Addis-Abeba,  Nairobi, Lagos, Johannesburg. Malheureusement, aucune ligne n’a été ouverte depuis», déplore Mohamed Salah Boultif.

"Le discours religieux officiel en Algérie n’est pas clair"- Said Djebelkhir (audio-vidéo)

En commentant l’étude menée par Fanzone-im.dz sur les pages Facebook religieuses suivies par les Algériens, Said Djabelkhir pense que « les Oulémas algériens ont importé un discours oriental mi-wahabite, mi-frères musulmans et ils ont combattu farouchement le soufisme et toutes les confréries locales ».