Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Novembre 2017

Tunisie-Accident maritime de Kerkennah: les députés réclament la création d’une commission d’enquête parlementaire

Plusieurs députés ont réclamé mercredi la création d’une commission d’enquête parlementaire sur l’accident maritime de Kerkennah qui, ont-ils estimé, est « une tragédie nationale ».
Cette commission doit se pencher également sur le dossier de l’émigration clandestine ainsi que sur les principales causes de ce phénomène, ont-ils souligné à l’ouverture de la 4e session parlementaire de la première législature.
Pour eux, le parlement doit suivre le déroulement de l’enquête pour tirer au clair toute la vérité sur ce drame.
Ils ont également souligné la nécessité d’adresser un message d’espoir à ces jeunes qui cherchent inlassablement à quitter le pays et de leur offrir des opportunités pour prendre leur destin en main.
Au moins 45 émigrés clandestins ont trouvé la mort dans l’accident maritime de Kerkennah, selon un bilan provisoire rendu public mardi par le ministère de la Défense nationale.
Un navire la marine nationale avait heurté, le 8 octobre 2017, une embarcation d'origine inconnue à 54 km de la plage El Attaya de l’archipel de Kerkennah, ce qui a provoqué son naufrage.
Trente huit passagers ont été secourus, selon le département de la Défense nationale.
Plusieurs membres des familles des personnes disparues s’étaient rassemblés, le 10 octobre 2017 devant la base navale principale de Sfax pour connaître le sort de leurs proches.
Au cours de ce rassemblement, ils ont imputé l’entière responsabilité de cet accident au navire de l’armée de mer.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

Les Yaici et "Saida", persévérance d’une famille et grandeur d’une marque

  Le groupe Saida, qui active aujourd’hui dans l’agroalimentaire sous la direction de Samir Yaici, prend de l’ampleur et étend sa présence dans le marché chaque jour un peu plus. Ses mots d’ordre ? La qualité et l’originalité.

"L’Algérie résiste mieux que les autres pays africains à la crise pétrolière" (rapport)

Il est prévu que la situation soit moins inconfortable pour l’Algérie, dans les mois à venir.

"Le décret relatif au projet des 4000MW est illégal"-Badache (Audio-vidéo)

Le ministère de l’énergie n’a pas respecté son devoir d’impartialité en désignant Sonatrach et Sonelgaz pour participer au projet, selon M. Badache.