Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018

Tunisie: Hausse de 4,3% du budget 2018 de l'Etat, à 35,851 milliards de dinars

 

Le projet de budget 2018 de l'Etat tunisien, approuvé en conseil des ministres, est estimé à 35,851 milliards de dinars (14,476 milliards de dollars), soit une hausse de 4,3% par rapport à 2017, a-t-on appris mardi auprès du ministère tunisien des Finances.
Selon le ministre des Finances Ridha Chalghoum, face à cette hausse du budget, le déficit budgétaire restera en dessous de la barre de 5%, sachant que les prévisions de 2018 augurent d'une croissance de 2,2%.
Dans ce sens, le ministère des Finances alerte que l'accroissement persistant du déficit budgétaire favorisera l'endettement qui a grimpé de 40% en 2010 à environ 70% en 2017.
S'arrêtant sur les grandes lignes de ce projet de budget, on note la mobilisation de ressources propres d'une valeur de 26,415 milliards de dinars, dont 23,484 milliards issus des recettes fiscales.
Côté dépenses de gestion, il est prévu une enveloppe de 22,136 milliards de dinars. Pour celles liées aux salaires, il s'agit de 14,751 milliards de dinars contre 14,300 milliards en 2017.
Le paiement du service de la dette nécessitera une enveloppe de 7,972 milliards de dinars contre 7,090 milliards en 2017 et 5,198 en 2016, outre 5,743 milliards de dinars consacrés aux dépenses de développement.
Le projet du nouveau budget de l'Etat tunisien pour l'exercice 2018 annonce par ailleurs une série de nouveautés, particulièrement l'augmentation des taxes sur certains produits de consommation comme les voitures de tourisme, les produits cosmétiques et les yachts.
Dans le secteur touristique, une nouvelle "taxe de résidence" de trois dinars par nuitée sera appliquée à tout résident âgé de plus de 12 ans auprès de tous les établissements hôteliers à travers le territoire tunisien.
Ce projet de budget de l'Etat tunisien sera mis en vigueur officiellement une fois débattu et approuvé par les députés de l'Assemblée des représentants du peuple (Parlement) qui en devra fixer bientôt une date pour tenir une séance plénière.

Xinhua

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial. 

Algérie : Des stations de péage de l’autoroute est-ouest seront livrées en octobre prochain

    Le gouvernement a réservé une rallonge financière pour la prise en charge des travaux supplémentaires du projet de l’accès entre Mascara et l’autoroute est-ouest.

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.