Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Novembre 2017

Tunisie-PLF 2018 : institution d’une taxe de 3 dinars sur chaque nuitée dans un hôtel

Le projet de loi de finances 2018, prévoit l’institution d’une taxe de 3 dinars sur chaque nuitée passée dans un hôtel, au profit du budget de l’Etat. Ce même projet propose également, l’augmentation des frais fixes d’inscription de 20 à 25 dinars, sur chaque contrat ou sur chaque page, selon les cas.
Le PLF 2018 prévoit, en outre, le relèvement de la valeur du timbre fiscal appliqué aux services de téléphonie (de 0,100d à 0,140d) et de l’appliquer aux services de l’internet et la révision de la valeur du timbre fiscal imposé sur certains contrats et documents administratifs.
Ce projet envisage aussi de donner la possibilité aux artisans d’accéder à de nouveaux prêts et d’annuler les crédits ne dépassant pas 2000 dinars contractés par ces artisans auprès de l’Office national de l’artisanat tunisien, à fin 2008, afin de les réintégrer dans le circuit économique.
La Loi de finances 2018 prévoit, également, des mesures d’encouragement en faveur des sociétés privées implantées dans les zones de développement régional.
Parmi ces mesures, l’Etat propose de prendre en charge la contribution patronale à la sécurité sociale, pour les recrutements de diplômés de l’enseignement supérieur et de techniciens supérieurs, pendant trois ans (du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2020).
Le projet propose, aussi, la suspension du droit de consommation, à l’importation des véhicules tout-terrain, au profit des agences de voyages et de soumettre certains produits importés à la taxe pour la protection de l’environnement, tout en exonérant les produits similaires fabriqués localement, étant donné que leurs intrants ont déja été imposés.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

Les Yaici et "Saida", persévérance d’une famille et grandeur d’une marque

  Le groupe Saida, qui active aujourd’hui dans l’agroalimentaire sous la direction de Samir Yaici, prend de l’ampleur et étend sa présence dans le marché chaque jour un peu plus. Ses mots d’ordre ? La qualité et l’originalité.

"L’Algérie résiste mieux que les autres pays africains à la crise pétrolière" (rapport)

Il est prévu que la situation soit moins inconfortable pour l’Algérie, dans les mois à venir.

"Le décret relatif au projet des 4000MW est illégal"-Badache (Audio-vidéo)

Le ministère de l’énergie n’a pas respecté son devoir d’impartialité en désignant Sonatrach et Sonelgaz pour participer au projet, selon M. Badache.