Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 17 Décembre 2017

La Tunisie importe 75.000 tonnes de blé dur, 50.000 tonnes de blé tendre et 50.000 tonnes d'orge fourrager

La Tunisie a finalisé, jeudi, l’importation de 75 mille tonnes de blé dur, 50 mille tonnes de blé tendre et 50 mille tonnes d’orge fourrager, a indiqué le directeur de l’approvisionnement à l’Office national des céréales (ONC), Abdessattar Fehri, dans une déclaration à l’agence TAP.
Fehri a précisé que le marché relatif au blé dur a été remporté par les multinationales Casillo Commodities et Euro Agricola à un prix de l’ordre de 285 dollars la tonne. Celui relatif au blé tendre a été attribué au groupe Cofco, à 208 dollars la tonne. Le marché relatif à l’orge fourrager a été conclu avec la société Glencore, à 209 dollars la tonne.
Abdessattar Fehri a fait remarquer que la Tunisie a importé jusque-là près de 90% des quantités prévues par le programme d’importation fixé pour l’année 2017, faisant savoir que le pays importe 40% de ses besoins en blé dur, 85% de ses besoins en blé tendre et 50% en orge fourrager.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda »

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"LA TUNISIE DANS LA LISTE DES PARADIS FISCAUX, UN CLASSEMENT QUI EMBARRASSE TOUT LE MONDE".

A ne pas manquer

Prev Next

Polémique sur la promotion de Tamazight : Lotfi DK appelle à l’arrêt des hostilités sur Facebook

 La polémique qui fait rage sur les réseaux sociaux sur le refus des députés de la majorité une proposition d’amendement du projet de loi de finances pour l’année 2018 portant sur la promotion de la langue amazighe a fait réagir le chanteur engagé du Rap Lotfi DK.

Le taux de chômage en Algérie devrait atteindre 13,2 % en 2018 (étude)

  Une étude sur les défis de la démographie au Maghreb relève un décalage entre le capital humain et les besoins du marché de l'emploi, malgré les importants investissements consentis dans l'enseignement supérieur.

57 % des Algériens ont une opinion positive sur l’Union européenne (sondage)

Plus de 60%  des personnes sondées pensent que l'UE devrait en faire plus sur les questions liées aux droits de l'homme, près de 70% sur le commerce et près de 60% des personnes interrogées attendent davantage dans le domaine de la migration et de l'éducation.