Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

Algérie: Développer l’agriculture et le tourisme pour diversifier l’économie nationale (séminaire)

Les participants à un séminaire à Laghouat sur "les retombées de la chute des prix du pétrole sur le développement en Algérie" ont mis l’accent sur le développement de l’agriculture et du tourisme pour diversifier les ressources et constituer des alternatives économiques aux hydrocarbures.
Les recommandations adoptées au terme de cette rencontre, clôturée mercredi à l’Université "Amar Thelidji", ont plaidé pour plus de facilitations financières et administratives, le suivi continu des projets, ainsi que l’octroi de mesures incitatives supplémentaires aux investisseurs étrangers dans les domaines agricole et touristique.
Les séminaristes ont préconisé aussi davantage de soutien au secteur privé national pour qu’il contribue au développement national à la faveur de lois encourageant l’investissement, leur enrichissement (lois), et la révision des textes relatifs à l’investissement étranger direct.
La dynamisation du rôle des collectivités locales (commune et wilaya) dans le développement en leur concédant plus d’attributions pour exploiter leurs ressources, et la coordination entre les secteurs d’activités économiques pour une exploitation optimale des ressources financières et des expériences, ont été également recommandées par les participants.
Ces derniers ont, outre la garantie d’une stabilité de la réglementation pour gagner la confiance des investisseurs, notamment étrangers, mis l’accent sur l’intégration des notions touristiques dans les programmes éducatifs, en vue d’ancrer la culture du tourisme et de permettre l’épanouissement du citoyen, en tant qu’élément fondamental du  développement.
Les participants ont aussi souligné la nécessité pour le pays de trouver des alternatives énergétiques, permettant de se mettre au diapason des dynamiques imprimées par l’évolution de la conjoncture, à échelles locale, régionale et mondiale.
Initié par le département des sciences politiques de l’université de Laghouat, cette rencontre nationale a été animée par un aréopage de chercheurs et d’enseignants de différentes universités du pays.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • ouvrir la station de SKI a TIKJDA ,voila la bonne idée.pour un tourisme utile .

    pour faire venir des touristes locaux , étrangers ou Algériens et Algériennes qui vivent a l étranger qui aiment le SKI et surtout qui préfèrent dépenser leurs argent pour l économie local en Algérie.

    initier les Enfants Algériens a la pratique du SKI pendant les Vacances d HIVER ,voila la bonne idée .

    Madame la Ministre de l éducation Benghabrit au travail.lancer des réflexions et propositions a tout les Parents d élèves pour voir leurs réactions et suggestions.

    Rapporter je veux faire du SKI en famille en Algérie vendredi 13 octobre 2017 19:35
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie – Le syndicat UGTT trace "cent mille lignes rouges" devant la cession des entreprises publiques

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail, Noureddine Taboubi, a invité ceux "qui ont échoué" dans leur gestion à ne pas imputer leur échec aux entreprises publiques. Il a dénoncé les "prétendus experts" qui, a-t-il dit, font croire à l'opinion publique que le secteur public "est la cause de la ruine de l'économie nationale" ou que "la faiblesse...

Pour la Grande mosquée d’Alger, le plus grand tapis du monde et une dérogation spéciale

  C’est la ville iranienne de  Neyshabur qui a approché le ministère des Affaires religieuses pour proposer le tapis.

« L’Etat algérien va se désengager de la sphère économique dans 10 ans », selon Ouyahia

Concernant les restrictions aux importations, M. Ouyahia a dit que les partenaires économiques de l’Algérie n’y voient pas d’inconvénients.