Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 24 Octobre 2017

Mauritanie: L’Assemblée nationale adopte le projet de loi portant description du drapeau national

L’assemblée nationale a adopté jeudi dans sa séance plénière présidée par le député Mohamed Ould Boilil, son président, le projet de loi portant description du drapeau de la République Islamique de Mauritanie (RIM).
Le gouvernement était représenté à cette plénière par le ministre de la défense nationale, M. Diallo Mamadou Bathia, entouré de certains de ses collaborateurs.
Dans son exposé, le ministre a estimé qu’après l’adoption des réformes à l’issue du référendum populaire du 5 août, réformes qui ont introduit des améliorations sur le drapeau national, et considérant que l’alinéa 2 de l’article 8 (nouveau) de la loi constitutionnelle référendaire énonce ce qui suit : « l’emblème national est fixé par une loi ». Aussi, le gouvernement est –il tenu de traduire cette volonté populaire dans le cadre du présent projet de loi.
Il a ajouté que le gouvernement planche sur toutes les mesures que requiert la mise en œuvre de cette volonté du peuple exprimée au cours du référendum tant s’agissant de l’élaboration du cadre juridique et organisationnel que des dispositions pratiques propres à la conception et à la production du nouveau drapeau, pour parvenir à l’étape de son lever, pour la première fois, lors de la prochaine cérémonie commémorant l’anniversaire de l’indépendance nationale.
Le ministre a précisé que les dispositions du projet de loi que le gouvernement a présenté, tout comme les dispositions constitutionnelles, sont des dispositions à caractère général portant sur la description du drapeau, la signification de ses couleurs et ce qu’elles représentent, fixant ses dimensions et comportant la dérogation portant sur les dimensions des étendards et fanions des forces armées et de sécurité. Les détails techniques quant à eux, seront, par la suite, fixés par un décret qui déterminera également la maquette de ce drapeau ainsi que les différentes catégories de drapeaux et leur usage.
Les députés ont interventions dans leurs interventions loué les améliorations apportées au drapeau et qui représentent la reconnaissance nationale due aux martyrs qui donné leur vie pour défendre la patrie.
Ils ont souligné que les amendements constitutionnels qui ont été approuvés par le peuple mauritanien au cours du référendum organisé récemment dénotent d’un grand sentiment de responsabilité et d’attention pour les intérêts de ce peuple.

AMI


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

« Vers la création d’un groupe de travail maghrébin pour lutter contre le kyste hydatique »

  Dans cet entretien accordé à Maghreb Emergent, le professeur Karima Achour, chef de service de chirurgie thoracique au CHU de Bab El-Oued et présidente de la Société algérienne d'échinococcose, revient sur les principaux points du Congrès international sur le kyste hydatique organisé récemment à Alger.

Amnesty accuse l’Algérie de « répression discriminatoire » contre les migrants subsahariens

« Les policiers et les gendarmes n’ont pas cherché à savoir si les migrants séjournaient légalement en Algérie, ne vérifiant ni leurs passeports ni d’autres papiers », accuse Amnesty.

Maroc: Nouvelles arrestations de djihadistes de l’EI à Fès (BCIJ)

Le premier coup de filet a permis l'arrestation de 11 individus lors du démantèlement de cette cellule, répartis entre Fès, Meknès, Khouribga, Casablanca, Zaouiat Cheikh, Sidi Bennour, Demnate et Sidi Hrazem.