Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 24 Octobre 2017

Tunisie: Le pôle judiciaire et financier se saisit de l'affaire impliquant l'homme d'affaires Mohamed Fekih et 12 fonctionnaires publics

Treize personnes impliquées dans une affaire de blanchiment d'argent, dont l'homme d'affaires Mohamed Fekih, un directeur régional du commerce et le directeur central d'une banque privée, ont été placées en garde à vue sur ordre du ministère public, apprend l'agence TAP mercredi de source informée auprès de la présidence du gouvernement.
La même source a ajouté que dans le cadre de la lutte contre la corruption, un autre réseau spécialisé dans la contrebande du prêt-à-porter a été démantelé par les services relevant de la direction des enquêtes douanières.
L'activité du réseau consiste en l'importation, au profit de plusieurs commerçants, de marchandises diverses dont la valeur est calculée à partir de son poids. A cela s'ajoute différentes commissions, pots-de-vin et autres virements bancaires suspects servant à faciliter l'octroi des autorisations et des documents relatifs au contrôle technique.
Selon la même source, le pôle judiciaire, économique et financier s'est saisi de l'affaire dont certains crimes sont passibles d'une peine de 20 ans de prison.
Voici la liste des chefs d'inculpations retenus à l'encontre des suspects :
- Blanchiment d'argent
- Trafic de devises
- Importation sans déclaration de marchandises prohibées
- Fausse déclaration sur la nature et la valeur ou l'origine des marchandises
- Importation de marchandises non conformes aux normes techniques
- Fausse déclaration dans la désignation du destinataire réel
Plus tôt dans la journée, le porte-parole du pôle judiciaire financier, Sofiène Selliti a confié à l'agence TAP que le ministère public a décidé de placer en garde à vue l’homme d’affaires, Mohamed Fekih et 12 cadres et fonctionnaires des différentes administrations publiques.
La garde à vue intervient sur fond d'investigations menées par la Direction des enquêtes douanières en rapport avec des infractions douanières et des crimes de change et de blanchiment d’argents, a-t-il précisé.
L’homme d’affaires Mohamed Fekih a été arrêté et assigné à résidence surveillée fin septembre dernier, conformément à la loi sur l’état d’urgence, rappelle-t-on.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

« Vers la création d’un groupe de travail maghrébin pour lutter contre le kyste hydatique »

  Dans cet entretien accordé à Maghreb Emergent, le professeur Karima Achour, chef de service de chirurgie thoracique au CHU de Bab El-Oued et présidente de la Société algérienne d'échinococcose, revient sur les principaux points du Congrès international sur le kyste hydatique organisé récemment à Alger.

Amnesty accuse l’Algérie de « répression discriminatoire » contre les migrants subsahariens

« Les policiers et les gendarmes n’ont pas cherché à savoir si les migrants séjournaient légalement en Algérie, ne vérifiant ni leurs passeports ni d’autres papiers », accuse Amnesty.

Maroc: Nouvelles arrestations de djihadistes de l’EI à Fès (BCIJ)

Le premier coup de filet a permis l'arrestation de 11 individus lors du démantèlement de cette cellule, répartis entre Fès, Meknès, Khouribga, Casablanca, Zaouiat Cheikh, Sidi Bennour, Demnate et Sidi Hrazem.