Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 21 Novembre 2017

Le ministre de l’Industrie plaide pour une approche diversifiée dans la relation entre Algérie et l'Union européenne

 

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a plaidé en faveur d’une approche diversifiée dans la relation entre l’Algérie et l’Union européenne (UE) lors d'un entretien qu'il a eu mercredi avec le Chef de délégation de l’UE en Algérie, John O’Rourke, a indiqué jeudi un communiqué de ce ministère.


"Le ministre a plaidé en faveur d’une approche diversifiée dans la relation entre l’Algérie et l’Union européenne qui prend en considération l’apport de notre pays pour assurer la sécurité d’approvisionnement énergétique de l’UE", a précisé la même source.
Par ailleurs, cette rencontre a permis d’examiner "l’état de la coopération économique entre l’Algérie et l’UE et les attentes de chacune des deux parties et leurs visions sur son renforcement", ajoute le communiqué.
Les deux parties ont ainsi abordé la question de la mise en £uvre de l’Accord d’association entre l’Algérie et l’UE et ses retombées sur l’économie nationale ainsi que l’évaluation des programmes de coopération financière et technique en cours de mise en oeuvre, ajoute la même source.
Dans ce cadre, M. Yousfi a mis en exergue "l’importance de l’accompagnement de l’UE, notamment, dans les domaines de la formation des cadres du secteur et de la mise à niveau des entreprises en Algérie afin de rééquilibrer les relations de partenariat entre les deux parties, après plus de dix ans de mise en £uvre de l’Accord d’association signé avec l’UE", a noté le communiqué.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

La SDC terminera l’année avec un déficit de près de 49 milliards de dinars

  Les chiffres les plus récents de la Sonelgaz font état d’un taux d’électrification à l’échelle nationale de 99%. Le taux de raccordement au gaz est, quant à lui, de 60%.

Algérie : Ouverture d’une unité d’assemblage de Smartphones LG

Bomare Company et le groupe LG ont déjà lancé une unité de production de téléviseurs.

Maroc : Ralentissement de la croissance prévue en 2018 à moins de 4% (FMI)

La loi de Finances 2017, élaborée par le gouvernement sortant d’Abdeil-Ilah Benkirane table sur une croissance de 4,6% pour 2017.