Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 19 Février 2018

Algérie: Nécessité de régler "en urgence" le problème de la surcharge des classes (Benghabrit)

La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit, a insisté mercredi à Alger sur la nécessité de régler "en urgence" le problème de la surcharge des classes au niveau des établissements éducatifs, selon un communiqué du ministère.
Lors d'une visite inopinée à l'école primaire du martyr Mahmoud Turki dans la commune de Cheraga (Alger ouest), la ministre a souligné la nécessité de régler "en urgence" le problème de la surcharge des classes, notamment après avoir constaté l'existence dans cet établissement de deux (2) classes de 43 élèves, a précisé la même source.
Mme Benghabrit a également mis l'accent sur "l'impératif d'améliorer la performance pédagogique et de l'adapter au niveau des élèves et de leur nombre en classe" .
La ministre a en outre insisté sur l'importance d'assurer la disponibilité des livres scolaires dans tous les établissements éducatifs à l'échelle nationale une fois la période d'évaluation diagnostique achevée. Lors de sa visite, la ministre a constaté que "tous les élèves disposaient de leurs livres scolaires dans toutes les matières".
La visite a également permis à Mme Benghabrit de s'enquérir du déroulement de la première semaine de la rentrée scolaire, de la mise en oeuvre de la circulaire-cadre adressée par le ministère de l'Education nationale en juillet 2017 à l'ensemble des directions de l'éducation à l'échelle nationale, et du déroulement des cours dans cette école qui compte 371 élèves répartis sur 12 classes et encadrés par 14 instituteurs.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

Sondage

Vidéos

S.Djabelkhir: "Pas surpris par le rush des algériens sur les pages religieuses facebook étrangères"

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Raouia annonce la révision en 2018 de la loi cadre des lois de finances

Les députés de l'APN avaient demandé lors des débats d'avancer l'année de référence de la loi de 3 à 1 an, estimant que la durée de trois ans pour présenter le projet de Règlement était "très longue".

Air Algérie, la filialisation et le transit ou la mort

«On devait lancer 13 lignes vers l’Afrique, notamment avec Ndjamena, Addis-Abeba,  Nairobi, Lagos, Johannesburg. Malheureusement, aucune ligne n’a été ouverte depuis», déplore Mohamed Salah Boultif.

"Le discours religieux officiel en Algérie n’est pas clair"- Said Djebelkhir (audio-vidéo)

En commentant l’étude menée par Fanzone-im.dz sur les pages Facebook religieuses suivies par les Algériens, Said Djabelkhir pense que « les Oulémas algériens ont importé un discours oriental mi-wahabite, mi-frères musulmans et ils ont combattu farouchement le soufisme et toutes les confréries locales ».