Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 19 Février 2018

Tunisie:L’adoption du projet de loi sur la réconciliation économique "est un acquis historique" (Nidaa Tounes)

Le parti de Nidaa Tounes a estimé que l’adoption du projet de loi sur la réconciliation administrative, proposé par le président de la République, "est un acquis historique où il n'y a ni vainqueur ou vaincu, mais un seul gagnant, le peuple tunisien.
Dans un communiqué rendu public dans la soirée du mercredi 13 septembre après l’adoption du projet de loi par l’ARP, le mouvement a remercié son groupe parlementaire qui “a bataillé et persévéré avec détermination pour l’adoption de ce projet de loi qui ouvre les portes devant une nouvelle ère pour la Tunisie fondée sur la réconciliation et l’unification entre tous les Tunisiens en vue de reconstruire leur pays”.
Le parti a également salué les autres blocs parlementaires qui ont voté pour le projet de loi, affirmant que leur vote “émane d’une conscience nationale et d’une responsabilité envoyant un message au monde entier sur l’exception du model tunisien dans la transition démocratique, la réconciliation et l’entente nationale loin de la violence et du chaos”.
Le parlement a adopté mercredi soir le projet de loi sur la réconciliation administrative avec une majorité de 117 députés après deux ans de controverse et sur cette initiative.
Malgré les amendements apportés au projet, la plénière consacrée mercredi à son examen a été marquée par une atmosphère très tendue dans les rangs de l’opposition, ce qui a poussé le président de l’ARP à lever la plénière avant la reprise des débats et la poursuite du vote sur les articles et le projet.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

Sondage

Vidéos

S.Djabelkhir: "Pas surpris par le rush des algériens sur les pages religieuses facebook étrangères"

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Raouia annonce la révision en 2018 de la loi cadre des lois de finances

Les députés de l'APN avaient demandé lors des débats d'avancer l'année de référence de la loi de 3 à 1 an, estimant que la durée de trois ans pour présenter le projet de Règlement était "très longue".

Air Algérie, la filialisation et le transit ou la mort

«On devait lancer 13 lignes vers l’Afrique, notamment avec Ndjamena, Addis-Abeba,  Nairobi, Lagos, Johannesburg. Malheureusement, aucune ligne n’a été ouverte depuis», déplore Mohamed Salah Boultif.

"Le discours religieux officiel en Algérie n’est pas clair"- Said Djebelkhir (audio-vidéo)

En commentant l’étude menée par Fanzone-im.dz sur les pages Facebook religieuses suivies par les Algériens, Said Djabelkhir pense que « les Oulémas algériens ont importé un discours oriental mi-wahabite, mi-frères musulmans et ils ont combattu farouchement le soufisme et toutes les confréries locales ».