Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 22 Novembre 2017

L'Iran exclut que l'AIEA puisse accéder à des informations classifiées

Il est totalement exclu que des inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) puissent accéder à des informations classifiées de l'Iran, a déclaré mercredi le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.
Sur la base du protocole additionnel, de l'accord sur le nucléaire iranien (le Plan d'action global commun, JCPOA) et du cadre de coopération entre l'Iran et l'AIEA, l'agence de surveillance nucléaire des Nations Unies peut uniquement inspecter les sites iraniens construits pour y exercer des activités nucléaires, a souligné M. Zarif cité par l'agence de presse Tasnim.
Le ministre a fait ces commentaires pour répondre aux remarques récentes du Directeur général de l'AIEA, Yukiya Amano, selon lequel l'agence ne fait pas de distinction entre les sites civils et militaires pendant ses inspections et formulera une demande auprès de l'Iran pour y accéder, si nécessaire.
Aucune des inspections de l'AIEA ne peut être utilisée comme excuse pour accéder à des informations classifiées de l'Iran, a poursuivi M. Zarif.
Il a également fait remarquer que l'agence de surveillance nucléaire des Nations Unies a déjà vérifié qu'aucune activité nucléaire non déclarée n'est exercée en Iran.
L'Iran et six puissances mondiales - la Grande-Bretagne, la Chine, la France, l'Allemagne, la Russie et les États-Unis - ont conclu un accord sur la question nucléaire en juillet 2015, qui met Téhéran sur la voie de la levée des sanctions, mais lui impose également des limites et une surveillance plus strictes de son programme nucléaire.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

"L’Algérie résiste mieux que les autres pays africains à la crise pétrolière" (rapport)

Il est prévu que la situation soit moins inconfortable pour l’Algérie, dans les mois à venir.

"Le décret relatif au projet des 4000MW est illégal"-Badache (Audio-vidéo)

Le ministère de l’énergie n’a pas respecté son devoir d’impartialité en désignant Sonatrach et Sonelgaz pour participer au projet, selon M. Badache.

Tunisie : Baisse de l'indice de la production industrielle de 0,9% (INS)

Au cours du troisième trimestre de 2017, la progression de la production a été moins importante, dans l’ensemble de l’industrie, tout en se maintenant au même niveau que durant la même période de l’année précédente.