Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 21 Septembre 2017

Algérie-UE:le projet de jumelage institutionnel va profiter durablement à l'économie algérienne (Françoise Ror)

Le projet de jumelage institutionnel entre l'Algérie et l'Union Européenne (UE) va apporter un profit durable pour l'économie et l'industrie nationales, ainsi que toute la société algérienne en général, a estimé, mardi à Blida, la présidente de ce projet, Françoise Ror.
Dans une intervention au séminaire consacré au lancement d'un pôle de compétitivité Agroalimentaire dans la Mitidja, abrité par l'université Saâd Dahleb de Blida, Mme Ror a soutenu que ce projet de jumelage signée entre les entreprises algériennes et leurs homologues européennes (France, Espagne et Finlande), portant notamment sur la création de pôles de compétitivité, va apporter un important profit pour l'économie algérienne.
Ajoutant que les experts européens vont partager leur expérience avec leurs homologues algériens, en vue de la création de ces pôles, qui constitueront une base pour différents partenariats commerciaux et technologiques, entre autres, avec d'autres pôles et groupes français, espagnoles et finlandais.
Outre la diversification de l'économie algérienne, ce jumelage, financé par l'UE et inscrit au titre de la stratégie de soutien à l'innovation industrielle, va contribuer au rapprochement des compétences et l'émergence d'un produit de qualité aux normes internationales, facile de commercialisation, a-t-elle ajouté.
A son tour, le président du Club des entrepreneurs et industriels de la Mitidja, Kamel Moula a souligné le grand intérêt de ce projet pour l'avenir de la région, en particulier, et l'Algérie de façon générale.
La Mitidja est un champ d'activités multiples, avec un potentiel inestimable, notamment en matière d'agriculture et d'entreprises en agroalimentaire, constituant un climat d'affaires des plus encourageants pour l'innovation, a-t-il ajouté.
Il a, en outre, fait part de l'adhésion de 300 entreprises de quatre (4) wilayas du pays (Boumerdes, Alger, Tipasa et Blida) à cette initiative, au moment ou le comité représentatif du Pôle compte 50 entreprises et organismes.
Ce séminaire, dont l'ouverture a été assurée par le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a vu l'animation de nombreuses communications par des experts algériens et européens, avec la présentation d'un nombre d'expériences en matière de pôles de compétitivité créés en Europe.

APS


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Le montant de la masse monétaire dans le circuit informel est surévalué, selon Ferhat Aït Ali (VIDEO)

Pour l'économiste Ferhat Aït Ali, le montant de la masse monétaire circulant dans les circuits informels ou thésaurisée est ''surévalué''. Au mieux, il ne s'agit que de 40 milliards de dinars, ''c'est ce que nous avons dans nos poches actuellement''.

Algérie-Emploi - "Les besoins du marché prennent l’ascenseur, les formations prennent l’escalier" - Mohamed Ali Deyahi (BIT) – Audio-

  Mohamed Ali Deyahi, Directeur Régional Afrique du Nord du Bureau International du Travail (BIT) a fait le constat ce mercredi  sur Radio M d’une évolution «préoccupante » du chômage des jeunes en Algérie qui atteint les 29% en 2017 contre 24% en 2016. La grande faille est dans l'écart entre le marché de l'emploi et la formation.

Tunisie: L'homme d’affaires Slim Riahi interdit de voyager (juge)

Une décision d’interdiction de voyage a été émise mardi par le juge d’instruction près le pôle judiciaire financier contre le président de l’Union patriotique libre (UPL) et homme d’affaires Slim Riahi, a annoncé mercredi le porte-parole du pôle financier, Sofiène Selliti.