Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 21 Septembre 2017

Tunisie: L'UTICA discutera avec le gouvernement ses propositions sur la loi de finances 2018

Des représentants de l’UTICA rencontreront des membres du gouvernement, avant la fin de cette semaine, afin de discuter des priorités du prochain exercice financier et les propositions de l’organisation patronale concernant la loi de finances 2018 en cours de préparation, selon le vice-président de l’UTICA, Hichem Elloumi.
Elloumi a noté mardi 12 septembre, dans une déclaration à l’agence TAP sur la déclaration faite lundi par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, lors du vote de confiance à l’ARP, que l’organisation patronale présentera des propositions au gouvernement concernant ce projet de loi, précisant qu’elles porteront essentiellement sur la restructuration des sociétés publiques, la réforme de Caisses sociales, et le redressement des finances publiques.
Il a par ailleurs estimé que “nous pouvons réaliser une croissance annuelle de 5%, à l’horizon de l’année 2020, comme l’a indiqué le chef du gouvernement dans son discours”, appelant toutes les parties à faire preuve de responsabilité afin de donner une impulsion à la croissance du pays et à la création de richesses.
S’agissant de la proposition de Chahed relative à la réservation d’une contribution financière au profit des Caisses sociales, il a estimé que cette proposition ne peut être discutée qu’après avoir pris connaissance de toute la panoplie des réformes proposées par le gouvernement pour réduire le déficit continu de ces caisses.
Le vice-président de l’UTICA a en outre qualifié la déclaration du gouvernement de “positive”, d’autant qu’elle a été axée sur la relance de l’économie et l’impulsion de la croissance et de l’emploi.
Il a réitéré l’appel à lutter contre la contrebande et à faire intégrer l’économie parallèle dans l’économie organisée afin qu’elle soit un levier pour la fiscalité de l’Etat.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Le montant de la masse monétaire dans le circuit informel est surévalué, selon Ferhat Aït Ali (VIDEO)

Pour l'économiste Ferhat Aït Ali, le montant de la masse monétaire circulant dans les circuits informels ou thésaurisée est ''surévalué''. Au mieux, il ne s'agit que de 40 milliards de dinars, ''c'est ce que nous avons dans nos poches actuellement''.

Algérie-Emploi - "Les besoins du marché prennent l’ascenseur, les formations prennent l’escalier" - Mohamed Ali Deyahi (BIT) – Audio-

  Mohamed Ali Deyahi, Directeur Régional Afrique du Nord du Bureau International du Travail (BIT) a fait le constat ce mercredi  sur Radio M d’une évolution «préoccupante » du chômage des jeunes en Algérie qui atteint les 29% en 2017 contre 24% en 2016. La grande faille est dans l'écart entre le marché de l'emploi et la formation.

Tunisie: L'homme d’affaires Slim Riahi interdit de voyager (juge)

Une décision d’interdiction de voyage a été émise mardi par le juge d’instruction près le pôle judiciaire financier contre le président de l’Union patriotique libre (UPL) et homme d’affaires Slim Riahi, a annoncé mercredi le porte-parole du pôle financier, Sofiène Selliti.