Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 23 Octobre 2017

Tunisie: Poursuite du sit-in des instituteurs suppléants à Mahdia, Kasserine et Gafsa

Pour la deuxième semaine consécutive les instituteurs suppléants dans plusieurs régions dont les gouvernorats de Mahdia, Kasserine et Gafsa, poursuivent leur sit-in devant les sièges des commissariats régionaux de l’éducation.
Les protestataires appellent le ministère de l’éducation à activer l’accord signé le 5 décembre 2015 entre le ministère de l’éducation et les syndicats concernés relatif au recrutement, par groupes, de tous les instituteurs suppléants.
A Mahdia, le coordinateur régional des instituteurs suppléants Nabil Hmida a affirmé que depuis la conclusion de cet accord, un seul groupe a été intégré alors que selon le texte de la convention, le ministère devrait procéder à l’intégration de tous les instituteurs sur quatre groupes.
A Gafsa, le représentant de la coordination régionale des instituteurs suppléants Hamed Bou Baker a réclamé d’actualiser la liste des enseignants suppléants jusqu’à juin 2017 et d’inclure les instituteurs ajoutés parmi le dernier groupe concernés par la convention et dont le recrutement est prévu avant 2019.
La même source a appelé les autorités de tutelle à verser une allocation de 400 dinars aux instituteurs suppléants qui ne seront pas intégrés durant la prochaine année scolaire 2017-2018 et de leur faire bénéficier de la couverture sociale, précisant que le nombre des enseignants suppléants du primaire est estimé à 200 personnes à Gafsa.
A Kasserine, les protestataires revendiquent la publication de la liste du deuxième groupe des instituteurs suppléants qui seront recrutés durant la prochaine année scolaire et qui devrait inclure pas moins de 3 mille enseignants répartis sur tous les gouvernorats.
Ils ont précisé que 420 instituteurs suppléants à Kasserine sont concernés par la régularisation de leur situation dans le cadre de la convention du 5 décembre 2015.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: De nouveaux marchés et un retour des partenaires traditionnels (OGB)

Les arrivées en provenance de la Russie ont considérablement augmenté, ces dernières ayant été multipliées par près de neuf entre 2015 et l’an dernier.

Algérie: une journée d’information sur les possibilités de la micro-finance en Côte-d’Ivoire

 Un comptoir commercial algérien basé à Abidjan regroupe déjà en son sein 65 sociétés algériennes de biens et de services.

Algérie : La presse électronique se mobilise pour défendre son droit d’exister

Un travail de concertation est en cours pour créer une association des éditeurs de la pesse électronique.