Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 15 Décembre 2017

Algérie-Commerce extérieur: recul de 42% du déficit commercial sur les sept 1ers mois de 2017

Le déficit commercial de l'Algérie a reculé à 6,17 milliards de dollars sur les sept (7) premiers mois de 2017 contre un déficit de 10,61 milliards de dollars sur la même période de 2016, soit une baisse de 4,44 milliards de dollars correspondant à une chute du déficit de 42%, a appris l'APS auprès des Douanes.
Les exportations ont nettement augmenté, atteignant 20,71 milliards de dollars (mds usd) sur les 7 premiers mois de l'année 2017 contre 16,55 mds usd sur la même période de 2016 (+25,06%), selon les données du Centre national de l'Informatique et des Statistiques des Douanes (CNIS).
Concernant les importations, elles ont connu une légère baisse en s'établissant à 26,87 mds usd contre 27,17 mds usd (-1,08%), précise la même source.
Quant au taux de couverture des importations par les exportations, il est passé à 77 % contre 61 % à la même période de l’année précédente.
Les hydrocarbures continuent à représenter l'essentiel des ventes algériennes à l'étranger (94,71% du volume global des exportations), en s'établissant à 19,61 mds de dollars contre 15,53 mds usd sur la même période de 2016, soit une hausse de 26,25%.
Demeurant toujours marginales, les exportations hors hydrocarbures ont enregistré une hausse de 6,93% par rapport à la même période 2016 en s'établissant à 1,09 mds usd, avec un taux de 5,29% du volume global des exportations.
Les exportations hors hydrocarbures sont composées des demi-produits avec 786 millions usd (contre 782 millions usd), des biens alimentaires avec 219 millions usd (contre 159 millions usd), des produits bruts avec 40 millions usd (contre 45 millions usd), des biens d'équipements industriels avec 40 millions usd (contre 29 millions usd) et les exportations des biens de consommation non-alimentaires avec 11 millions usd ( contre 10 millions usd).
Pour ce qui est des importations, des baisses ont été constatées sur certains groupes de produits tels les demi-produits ( -9,26%) en s'établissant à 6,22 mds usd contre 6,85 mds usd, les biens d'équipements industriels (-5,10%) en s'établissant à 8,41 mds usd contre 8,86 mds usd et les produits bruts (-3,85%) en s'établissant à 898 millions de dollars contre 934 millions de dollars durant les sept premiers mois de 2016.
Tandis que pour d'autres groupes de produits, une hausse des importations a été enregistrée, notamment pour les biens d'équipement agricoles (+39,07%) en s'établissant à 388 millions de dollars contre 279 millions de dollars, les énergies et lubrifiants (+20,72%) à 938 millions de dollars durant les sept premiers mois de 2017 contre 777 millions de dollars durant la même période de 2016.
S'agissant des produits alimentaires, les importations ont connu une hausse de l'ordre de 10,13% en s'établissement à 5,17 mds usd contre 4,7 mds usd, alors que celles des biens de consommation non-alimentaires ont enregistré une hausse de 1,77%, en atteignant 4,84 mds usd contre 4,75 mds usd à la même période de l’année précédente.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Retour au calme à Bouira, reprise de la protestation à Bejaia

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les quatre coins de la ville de Bouira pour éviter tout dérapage.

Algérie : Interdiction d’une conférence sur les élections, à l’université Alger

«Cette interdiction s’inscrit dans le cadre d’une série de dérapages que connait l’université Alger 3 depuis des mois», soutient le sociologue.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.