Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 24 Septembre 2017

Maroc: L’offre de cheptel pour Aid Al-Adha couvre largement la demande au niveau de la région Casablanca-Settat

A l’approche de l’Aid Al Adha 1438 (2017), l’évaluation de l’offre et de la demande en ovins et caprins au niveau de la région Casablanca-Settat fait ressortir que les disponibilités couvrent largement la demande, en raison notamment d’une excellente campagne agricole ayant impacté les disponibilités fourragères pour le cheptel, en particulier les parcours et les jachères.
Selon la Direction régionale de l’Agriculture de la région Casablanca-Settat, l’effectif préparé dans la région pour l’Aid Al Adha est de 516.000 têtes ovines, dont 17% des femelles, et 8.600 têtes caprines, en légère hausse par rapport à l’année écoulée (510.000 têtes ovines 3.000 têtes caprines).
La Direction, qui attribue cette hausse aux conditions climatiques de la campagne agricole favorable pour le développement des parcours et jachères, a indiqué que les prix en vigueur actuellement (Dh/Kg) varient entre 39 et 45 dhs selon la race, le sexe et l’âge.
“Les prix des ovins seront soit stationnaires soit subiront une légère diminution par rapport à l’année 1437”, a déclaré à la MAP le directeur provincial de l’agriculture de Settat par interim, Younes Aatany, relevant que cela est justifié par l’offre abondante par rapport à l’année précédente qui s’explique, d’une part, par le taux d’agnelage qui se situe à 90% et, d’autre part, par le report de stock des animaux qui n’ont pas été vendus en 1437.
La disponibilité et diversité des ressources alimentaires pour le cheptel avec une légère réduction des prix et l’absence de maladies au sein du cheptel sont également des facteurs qui ont contribué à la diminution des prix par rapport à l’année précédente, a-t-il noté.
Abordant les préparatifs de la Direction provinciale de l’agriculture de Settat pour l’Aid Al-Adha, le responsable a souligné qu’une série de mesures a été entreprise visant l’amélioration des conditions de l’élevage au niveau de la province de Settat à travers notamment l’encouragement et la promotion des associations nationales opérant dans ce domaine.
La région de Casablanca-Settat est l’une des plus importantes régions de l’élevage ovin du Maroc et notamment le Sardi, principale race ovine élevée sur les plateaux de l’Ouest marocain, à savoir la région Béni Meskine, berceau initial, du Tadla, des Sraghna ou encore Rhamna. La race Sardi est rustique et bien adaptée aux parcours pauvres, notamment ceux des plateaux du Centre-Ouest du pays.

MAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Bentalha, thérapie de groupe au CPP pour dire l’innommable

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Poids de l’informel : Ouyahia corrige Sellal, Benkhalfa… et la Banque d’Algérie

Jusqu’à fin 2016, l’informel représenterait officiellement environs 3700 milliards de dinars. Or, Ahmed Ouyahia parle de 1700 milliards de dinars, chiffre qui, selon les experts, est plus proche de la réalité.

Algérie- La récolte des céréales a légèrement augmenté durant la campagne 2016-2017

Durant la campagne 2016-2017, la superficie moissonnée a été de 2.353.253  hectares (ha), soit 91% de la superficie déclarée à moissonner (2.578.672  ha), contre 2.206.055 ha lors de la campagne précédente.

Tunisie : Signature de l’accord sur la majoration salariale dans la presse écrite et électronique

L’augmentation salariale concerne quelque 4500 professionnels, selon, le président de la FTDJ. Ils  bénéficieront d’une augmentation de 6% sur les salaires de base et indemnités, à compter du mois d’août 2016.