Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 20 Novembre 2017

Maroc: L’offre de cheptel pour Aid Al-Adha couvre largement la demande au niveau de la région Casablanca-Settat

A l’approche de l’Aid Al Adha 1438 (2017), l’évaluation de l’offre et de la demande en ovins et caprins au niveau de la région Casablanca-Settat fait ressortir que les disponibilités couvrent largement la demande, en raison notamment d’une excellente campagne agricole ayant impacté les disponibilités fourragères pour le cheptel, en particulier les parcours et les jachères.
Selon la Direction régionale de l’Agriculture de la région Casablanca-Settat, l’effectif préparé dans la région pour l’Aid Al Adha est de 516.000 têtes ovines, dont 17% des femelles, et 8.600 têtes caprines, en légère hausse par rapport à l’année écoulée (510.000 têtes ovines 3.000 têtes caprines).
La Direction, qui attribue cette hausse aux conditions climatiques de la campagne agricole favorable pour le développement des parcours et jachères, a indiqué que les prix en vigueur actuellement (Dh/Kg) varient entre 39 et 45 dhs selon la race, le sexe et l’âge.
“Les prix des ovins seront soit stationnaires soit subiront une légère diminution par rapport à l’année 1437”, a déclaré à la MAP le directeur provincial de l’agriculture de Settat par interim, Younes Aatany, relevant que cela est justifié par l’offre abondante par rapport à l’année précédente qui s’explique, d’une part, par le taux d’agnelage qui se situe à 90% et, d’autre part, par le report de stock des animaux qui n’ont pas été vendus en 1437.
La disponibilité et diversité des ressources alimentaires pour le cheptel avec une légère réduction des prix et l’absence de maladies au sein du cheptel sont également des facteurs qui ont contribué à la diminution des prix par rapport à l’année précédente, a-t-il noté.
Abordant les préparatifs de la Direction provinciale de l’agriculture de Settat pour l’Aid Al-Adha, le responsable a souligné qu’une série de mesures a été entreprise visant l’amélioration des conditions de l’élevage au niveau de la province de Settat à travers notamment l’encouragement et la promotion des associations nationales opérant dans ce domaine.
La région de Casablanca-Settat est l’une des plus importantes régions de l’élevage ovin du Maroc et notamment le Sardi, principale race ovine élevée sur les plateaux de l’Ouest marocain, à savoir la région Béni Meskine, berceau initial, du Tadla, des Sraghna ou encore Rhamna. La race Sardi est rustique et bien adaptée aux parcours pauvres, notamment ceux des plateaux du Centre-Ouest du pays.

MAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Ouverture d’une unité d’assemblage de Smartphones LG

Bomare Company et le groupe LG ont déjà lancé une unité de production de téléviseurs.

Maroc : Ralentissement de la croissance prévue en 2018 à moins de 4% (FMI)

La loi de Finances 2017, élaborée par le gouvernement sortant d’Abdeil-Ilah Benkirane table sur une croissance de 4,6% pour 2017.

« 300.000 transactions se font en crypto-monnaie chaque jour en Algérie » (CARE)

  L’on estime à 60 000  le nombre d’Algériens utilisant aujourd’hui la crypto-monnaie.