Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 20 Janvier 2018

Tunisie:Des experts comptables ont contribué au montage juridique et financier de transactions douteuses de 4MD (CTAF)

"Certains experts comptables tunisiens ont contribué au montage juridique et financier des transactions douteuses au profit des personnes physiques et des sociétés enregistrées dans les paradis fiscaux et dont le poids financier a atteint 4 Millions de Dinars (MD)", selon l’analyse stratégique des déclarations des soupçons effectuées entre 2011 et 2016, a fait savoir la Commission Tunisienne des Analyses Financières (CTAF).
Dans son rapport intitulé "Evaluation nationale des risques de blanchiment d'argent et de financement du terrorisme" publié, en aout, la CTAF a souligné qu’elle a reçu une seule déclaration, en 2016, alors que la profession compte 892 experts comptables inscrits à l’Ordre des Experts Comptables de Tunisie (OECT).
Toutefois, le niveau des menaces dans le secteur reste "moyen" compte tenu de son poids limité par rapports à d’autres secteurs en terme du chiffre d’affaires annuel, selon la commission.
Les experts comptables qui font partie des entités déclarants et du système de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, sont appelés à adopter les standards internationaux de compatibilité.
Selon la CTAF, la faiblesse des opérations de contrôle du blanchiment d’argent, des difficultés au niveau de l’accès à l’information, l’absence des directives et la non promulgation des textes relgementaires relatifs aux bénéficiaires réels et les précautions à prendre par les professions non financières constituent les principaux points faibles du secteur des experts comptables tunisiens.
La commission a appelé à favoriser la maitrise par les professionnels du secteur de ce dossier, à intensifier les missions de contrôle, de suivi et de déclarations des opérations suspectes et d’administrer des sanctions administratives et pénales.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Le chiffre d’affaires de Trust assurances a crû de 12% en 2017

Pour l’automobile qui reste une branche d’appel pour d’autres produits, la compagnie fait une bonne progression dans ce segment, selon le directeur général.

Algérie :Ouyahia et Yousfi recoivent les responsables des groupes SEAT et Sovac

La vente des premières SEAT IBIZA qui a commencé il y a quelques jours a vu un grand engouement de la part des Algériens au niveau des showroom des concessionnaires.

CPP : De quoi la maltraitance de Ouyahia par Bouteflika est-elle le nom ?

Le CPP de RadioM n’a pas boudé les thèmes forts de la semaine politique. Surprise, il a été beaucoup question du DRS.