Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 23 Octobre 2017

Tunisie:Des experts comptables ont contribué au montage juridique et financier de transactions douteuses de 4MD (CTAF)

"Certains experts comptables tunisiens ont contribué au montage juridique et financier des transactions douteuses au profit des personnes physiques et des sociétés enregistrées dans les paradis fiscaux et dont le poids financier a atteint 4 Millions de Dinars (MD)", selon l’analyse stratégique des déclarations des soupçons effectuées entre 2011 et 2016, a fait savoir la Commission Tunisienne des Analyses Financières (CTAF).
Dans son rapport intitulé "Evaluation nationale des risques de blanchiment d'argent et de financement du terrorisme" publié, en aout, la CTAF a souligné qu’elle a reçu une seule déclaration, en 2016, alors que la profession compte 892 experts comptables inscrits à l’Ordre des Experts Comptables de Tunisie (OECT).
Toutefois, le niveau des menaces dans le secteur reste "moyen" compte tenu de son poids limité par rapports à d’autres secteurs en terme du chiffre d’affaires annuel, selon la commission.
Les experts comptables qui font partie des entités déclarants et du système de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, sont appelés à adopter les standards internationaux de compatibilité.
Selon la CTAF, la faiblesse des opérations de contrôle du blanchiment d’argent, des difficultés au niveau de l’accès à l’information, l’absence des directives et la non promulgation des textes relgementaires relatifs aux bénéficiaires réels et les précautions à prendre par les professions non financières constituent les principaux points faibles du secteur des experts comptables tunisiens.
La commission a appelé à favoriser la maitrise par les professionnels du secteur de ce dossier, à intensifier les missions de contrôle, de suivi et de déclarations des opérations suspectes et d’administrer des sanctions administratives et pénales.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: De nouveaux marchés et un retour des partenaires traditionnels (OGB)

Les arrivées en provenance de la Russie ont considérablement augmenté, ces dernières ayant été multipliées par près de neuf entre 2015 et l’an dernier.

Algérie: une journée d’information sur les possibilités de la micro-finance en Côte-d’Ivoire

 Un comptoir commercial algérien basé à Abidjan regroupe déjà en son sein 65 sociétés algériennes de biens et de services.

Algérie : La presse électronique se mobilise pour défendre son droit d’exister

Un travail de concertation est en cours pour créer une association des éditeurs de la pesse électronique.