Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Octobre 2017

Immigration clandestine: l'Algérie prendra toutes les mesures légales pour préserver sa sécurité (ministre)

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Nouredine Bedoui, a indiqué jeudi, depuis Ain Salah, que l'Algérie est déterminée à prendre toutes les mesures légales en accord avec les chartes internationales pour "préserver la sécurité et la stabilité de ses frontières".
"Nous sommes déterminés à prendre toutes les mesures légales en conformité avec les chartes internationales pour la préservation de la sécurité et de la stabilité de l'Algérie et la protection de ses frontières", a indiqué M.
Bedoui lors d'une réunion avec les cadres de cette wilaya déléguée, en réponse aux préoccupations des présidents d'APC quant à l'augmentation de l'immigration clandestine.
M. Bedoui a rappelé que la commission nationale chargée du dossier "avait pris des mesures strictes en vue d'éradiquer les réseaux criminels qui se livrent au trafic et à l'exploitation des femmes et des enfants sur notre territoire, à des fins criminelles", soulignant que certains de ces criminels ont été arrêtés l'année dernière". "Nous continuerons dans ce sens avec plus de fermeté", a-t-il martelé.
Il a en outre précisé que "ces groupes qui se trouvent au niveau des frontières avec le Niger et le Mali travaillent fort malheureusement avec des Algériens".
"Toutes les mesures strictes seront prises pour venir à bout de ce phénomène et préserver notre sécurité et notre stabilité", a-t-il soutenu précisant que "cette démarche se fera en coordination avec le ministère des Affaires étrangères et ses homologues du Niger et du Mali et plusieurs autres pays africains".

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- A l'horizon 2020, "le Trésor public n'aura besoin de recourir à aucun financement" (ministre)

Le déficit du Trésor public devrait baisser à 55 milliards de dinars en 2019 grâce au recours au financement non conventionnel, a indiqué dimanche le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya.

Défis environnementaux du gaz du schiste: Du modèle américain à l’aventure algérienne (2ème partie)

  Dans la première partie de cette contribution sur le gaz de schiste, l’auteur a dressé le panorama de l’industrie des hydrocarbures de schiste aux Etats-Unis. Qu’en est il de l’Algérie ?       II.            Et l’Algérie dans tous ça ! quel exemple ? Prédisposition géologique, vers une pétrolisation du schiste Les bassins d’hydrocarbures algériens consistent dans deux formations de gaz et de pétrole, le schiste du Silurien...

Les réserves de change de l'Algérie devraient baisser à 85,2 milliards de dollars fin2018 (ministre)

Les importations devraient poursuivre une tendance baissière pour atteindre 43,6 mds usd en 2018, puis 41,4 mds usd en 2019 et 40,9 mds usd en 2020.