Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Août 2017

Tunisie-Japon: Signature d’une convention pour la réalisation d'une centrale électrique à Radès

La STEG et la société japonaise Mitsubishi Hitachi Power Systems ont signé, lundi 19 juin 2017, une convention pour la réalisation d’une centrale électrique d’une capacité de 450 mégawatts à Radès.
L’installation de cette centrale servira à compléter la première centrale réalisée en 1980, et satisfaire la demande croissante en énergie dans le pays.
La nouvelle centrale sera installée dans les environs de la centrale déjà existante à Radès et entrera en exploitation, en deux étapes, en 2019 et 2020.
Le projet, dont le coût est estimé à 800 millions de dinars, est financé par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA). Il permettra de créer 2.000 postes d’emploi durant la période des travaux, et 150 emplois fixes, une fois la centrale activée.
Etaient présents lors de la cérémonie de signature, la ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Hela Cheikhrouhou, le directeur général de la STEG et des représentants de l’ambassade du Japon en Tunisie et de l’entreprise Mitsubishi Hitachi Power Systems.
Cheikhrouhou s’est, à cette occasion, félicitée du niveau atteint par la coopération tuniso-japonaise qui a permis la réalisation de plusieurs projets, considérant que l’actuel projet permettra de développer la production d’électricité tout en limitant l’utilisation des hydrocarbures.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie – Le retour d’Ouyahia pourrait se traduire par une relance des privatisations

  A l’arrêt depuis 2007, le processus de privatisations des entreprises publiques va-t-il être relancé par Ahmed Ouyahia? La loi de finances 2018 pourrait remettre au gout du jour le très controversé art 66 de la LF 2016.

Algérie- Trois arrêtés vont fixer le mode d'emploi de la pêche et la commercialisation du corail

Trois (03) arrêtés interministériels devant relancer la pêche au corail à travers le littoral seront "prochainement" promulgués pour fixer toutes les procédures juridiques et mesures relatives à l'exploitation de cette ressource maritime, au traitement et à la traçabilité des quantités pêchées jusqu'à la commercialisation.

Finlande: Le Marocain, qui a tué deux femmes à Turku, venait d'être débouté de sa demande d'asile

Le Marocain qui a reconnu avoir tué deux femmes à coups de poignard et blessé huit autres personnes vendredi à Turku, en Finlande, venait d'être débouté de sa demande d'asile, ont déclaré mardi les autorités finlandaises.