Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 27 Juin 2017

Algérie: Les études pour l’aménagement de ZET à Bechar et Béni-Abbès en voie de lancement

Les études pour l'aménagement de deux (2) zones d'expansion touristique (ZET) à Bechar et Béni-Abbès sont en voie de lancement, afin de disposer d’une offre foncière nécessaire à l’investissement dans le tourisme, a-t-on appris dimanche auprès de la direction locale du tourisme et de l’artisanat (DTA).
La ZET de Bechar, prévue sur une superficie de 77 hectares, a fait l’objet d’une visite sur le terrain d’une commission ministérielle dans le but de sa création et d’une étude de son aménagement et équipement pour qu’elle puisse répondre aux besoins en différents réseaux et autres servitudes nécessaires à la réalisation de projets touristiques dont a "réellement" besoin la région, a-t-on précisé.
Dans la wilaya déléguée de Béni-Abbes (240 km Sud de Bechar), une zone similaire de 72 hectares figure également parmi les opérations de développement et de promotion des investissements dans cette circonscription administrative à vocation essentiellement touristique, de par ses immenses potentialités dans le domaine, a-t-on indiqué.
Auparavant, il a été procédé à la finalisation des études d’aménagement de sept (7) ZET sur les neuf (9) dont a bénéficié la région, à savoir celles des communes d’El-Ouata (20 ha), Erg-Farradj (10 ha), Tebelbella (10 ha), Béni-Ounif (20 ha), Méridja (12,20 ha), Igli (10 ha) et Taghit (20 ha), selon la même source.
La création de ces ZET vise essentiellement la satisfaction de la demande des investisseurs publics et privés en matière de terrains pour l’implantation de leurs projets, a-t-on expliqué à la DTA.
Cependant plusieurs opérateurs ou intervenants dans le secteur se plaignent des lenteurs qui freinent l’élan des investisseurs en désignant le processus long d’étude des dossiers de création de projets touristiques comme l’une des entraves de la concrétisation des projets dans ce secteur pouvant être un vecteur de développement économique de la wilaya aux réels atouts en la matière.
Le secteur du tourisme et de l'artisanat a bénéficié au cours des quatre dernières années, au titre des différents programmes de développement, d'une enveloppe de 258 millions DA pour le financement des travaux de plusieurs projets visant la promotion des activités touristiques à travers la région.
Parmi ces projets, la réalisation d'une piste touristique de 25 km à travers la palmeraie millénaire de la région de Béni-Abbès, d'un centre d'animation et d'information à Bechar, ainsi que d'une Maison de l'Artisanat à Taghit (97 km Sud de Bechar).
Cette dernière structure est en voie d’achèvement et permettra une meilleure prise en charge des activités touristiques susceptibles de promouvoir les produits locaux, notamment l'artisanat traditionnel, a-t-on fait savoir à la DTA.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP résiste aux coupures d’Internet et attend un Macron algérien

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Vidéos

Maghreb Mobile Expo, un salon algérien dédié aux Smartphones- Saïd Benmesbah

A ne pas manquer

Prev Next

Le Nobel d'économie Jean Tirole à Alger parmi de prestigieux conférenciers de la Société d’économétrie

La Banque d’Algérie a apporté son concours logistique à cet événement académique, le premier de ce niveau mondial en Algérie pour la théorie économique quantitative qui se tiendra le week-end prochain.

Belkacem Boukherouf, économiste : "Avec plus de 800 milliards de dollars dépensés, on aurait pu construire un Portugal"

  L’économiste Belkacem Boukherouf souligne dans un entretien à Maghreb Emergent l’ampleur de la défaillance de la gouvernance algérienne qui dépense – beaucoup – sans gérer. Le fait que ce soit le gouvernement qui parle de diversification de l’économie au lieu des entreprises est révélateur d’une grave distorsion. C’est le gouvernement qui empêche les "entreprises de se diversifier et de renforcer...

L'indien Dodsal signe un contrat de 1,1 milliard de dollars pour la réalisation d'une centrale à Hassi-Messaoud

  Le groupe indien Dodsal basé à Dubaï a signé avec Sonatrach un contrat de 1,1 milliard de dollars portant sur la réalisation d'une centrale à Hassi Messaoud. L'information révélée par les médias du Golfe a été confirmée par Sonatrach, selon le journal El Moudjahid.