Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 28 Mai 2017

Tunisie:Les manifestants d’El-Kamour opposés à l’offre du gouvernement entament une grève de la faim

Cinq manifestants d’El-Kamour, opposés à l’offre du gouvernement, ont entamé, jeudi, une grève de la faim, accordant ainsi 48 heures aux autorités pour satisfaire leurs demandes.
Selon Said Dabbabi, sit-inneur, le nombre de contestataires qui se trouvent près de la station de pompage du pétrole, s’élève, à l’heure actuelle, à 1000 personnes et l’on s’attend à ce que le nombre des grévistes de la faim augmente considérablement dans les prochains jours.
Dans une déclaration à la TAP, Dabbabi a souligné que les manifestants réclament la création de 1500 emplois dans les compagnies pétrolières, 3000 dans la Société de l'environnement et du jardinage, outre une allocation de 100 millions de dinars au profit du Fonds du développement de la région.
Dabbabi a qualifié de « civique » le mouvement de protestation d’El Kamour en allusion à une éventuelle confrontation avec les forces de la garde nationale et de l’armée qui assurent la protection de la station de pompage du pétrole.
Quelques jours plus tôt, la majorité des sit-inneurs, se sont déclarés, favorables à la fin des protestations. Une minorité de manifestants a, toutefois, choisi l’escalade et s'est, dirigée vers la station de pompage du pétrole où elle a entamé un deuxième sit-in à 10 km de la région où a eu lieu le premier mouvement de protestation.
Le gouvernement avait, récemment, proposé aux sit-inneurs le recrutement de 1000 chômeurs dans les compagnies pétrolières au cours de l’année 2017 et de 500 autres en 2018, outre le recrutement de 2000 demandeurs d’emploi dans la Société de l'environnement et du jardinage.
Le gouvernement s’est également engagé à mobiliser une enveloppe de 50 millions de dinars au profit du Fonds de développement de la région de Tataouine.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Hassen Khelifati " Des faillites ne sont plus à exclure dans le secteur des assurances "

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vous approuvez cet objectif car il permettra d’effacer le déficit commercial ? - 28.8%
Vous considérez que c’est un objectif non raisonnable car il va créer de la pénurie et de la récession ? - 28.8%
Vous pensez que le vrai objectif du gouvernement est de maintenir coute que coute les réserves de change au-dessus de 100 milliards de dollars ? - 33.4%

Total votes: 860

Vidéos

Succession:Benyelles espère que Gaïd Salah aura la "sagesse de laisser les urnes décider"

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc: Un navire espagnol chargé de sable du Sahara Occidental bloqué à Palma

Un navire espagnol chargé de 35.000 tonnes de sable en provenance du Sahara Occidental a été bloqué aux Baléares sur plainte d'une association espagnole. L’affaire intervient après celle des deux navires chargés de phosphates bloqués en Afrique du Sud et au panama.

Algérie- Deux ministères pour la mise en œuvre du mégaprojet solaire de 4.050 MW

Le nouveau ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni qui vient d’être installé en remplacement de Noureddine Bouterfa a révélé que le méga projet solaire photovoltaïque de l’Algérie de 4.050 MW sera mis en service conjointement avec le nouveau ministère dédié à l’Environnement et aux énergies renouvelables.

Maroc- Le Procureur du roi ordonne l’arrestation du leader du mouvement populaire d’Al Hoceima (vidéo)

Le procureur général du roi près la Cour d’appel d’Al Hoceima a ordonné, vendredi soir, l'arrestation du leader du mouvement Hirak Chaabi Nasser Zefzafi, pour enquête avant de le déférer devant le parquet, pour « entrave à la liberté du culte dans la mosquée Mohammed V à Al Hoceima ».